Belle reprise des voyages inter-îles: +3,7% de passagers en 2016

La société Aéroport De Tahiti communiqué ses résultats de trafic pour l’année 2016 sur les quatre aéroports qu’elle exploite en Polynésie française.

Avec 1,243 million de passagers commerciaux, l’aéroport de Tahiti-Faa’a voit son trafic total progresser de 4,1%. Cette croissance est portée en premier lieu par l’international qui progresse de 4,5%, venant ainsi confirmer la reprise de la fréquentation touristique de Tahiti et ses iles, déjà observée en 2015. Cette embellie est marquée par la progression des marchés asiatiques, notamment chinois, ainsi que d’Amérique du Nord (USA et Canada). La Polynésie française fait partie des destinations considérées comme sûres et profite en partie du transfert de flux touristiques observé depuis quelques années.

Avec +3,7% de croissance, le trafic domestique profite des bons résultats du tourisme, mais révèle en outre une reprise des voyages inter iles de la population locale. Ce taux de croissance est d’autant plus méritoire qu’il s’est construit malgré le sévère coup de frein du mois de mai, lié à un mouvement social de trois semaines au sein de la principale compagnie domestique de Polynésie, Air Tahiti. La compagnie a cependant pu capitaliser sur ses efforts fournis depuis 2015 avec l’optimisation de son offre et l’amélioration de ses taux de remplissage, auquel s’ajoute la mise en ligne de deux nouveaux ATR série 600 portant ainsi le nombre d’appareils neufs à sept sur une flotte qui en compte onze.

Dans les autres aéroports des iles exploités par ADT, la tendance est également partout positive avec cependant des variations importantes en fonction notamment de l’impact du mouvement social du mois de mai.

Bora Bora, qui constitue le fleuron touristique du territoire, suit chaque année d’assez près la croissance du trafic international de Tahiti-Faa’a. Avec 286 000 passagers, en croissance de 4,2%, 2016 n’échappe pas à cette règle. Raiatea a été l’aéroport le plus touché par la grève du mois de mai, qui a vu sa fréquentation chuté de 30% sur ce seul mois et ne retrouver qu’une faible croissance en juillet avant de finir l’année en trombe et atteindre au final 217 000 passagers (+1,5%). Quant à Rangiroa, il nous aura réservé la plus belle surprise de l’année avec une croissance cumulée de 6,3%, pour s’élever à 79 000 passagers, marquant le retour en force du tourisme dans l’atoll des Tuamotu, le deuxième plus grand au monde.

Au total, Aéroport De Tahiti aura donc traité 1,8 million de passagers sur ses quatre sites soit 4% de plus que l’année précédente.

Rappelons qu’ADT est une société d’exploitation aéroportuaire détenue à 49% par le gouvernement de Polynésie française, 30% par la Caisse de Dépôts, 19% par EGIS Airport Operation et 2% par l’Agence Française de Développement.

Communiqué ADT

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close