Bercy évalue le coût des attentats à 2 milliards d’euros

Après avoir demandé un dépassement de déficit pour payer les mesures de sécurité, Bercy a envoyé une note à Bruxelles pour chiffrer le manque à gagner sur l’économie française : 2 milliards d’euros.

L’administration des finances se bouge dans tous les sens pour essayer d’évaluer le vrai prix des attentats en France. Elle a évidemment beaucoup de mal et on sent bien que l’objectif de toutes ces manœuvres c’est de préparer l’opinion publique européenne et la Commission de Bruxelles à faire sauter les normes budgétaires qui plafonnent le déficit public à 3%.

La manœuvre est grossière parce qu’aussi bien les dépenses de sécurité que le manque à gagner imputable au ralentissement de l’activité ne vont pas faire exploser les dépenses budgétaires. Il faut cesser de se raconter des histoires. Avant même cet épisode tragique, la France n’aurait pas pu rester dans les clous. Le problème est ailleurs. Cette vague d’attentats, et le risque de guerre, vont servir d’alibi au laxisme très électoraliste de la gestion budgétaire.

Après le discours au congrès d’un François Hollande transformé en chef de guerre, on a chiffré les créations d’emplois dans la police et l’armée ainsi que l’impact des attentats sur l’économie.Emmanuel Macron est allé rassurer les populations de la défense sur toutes les mesures de sécurité qui ont été prises.

Le principal objectif, c’est de restaurer la confiance des agents économiques. Depuis les attentats du 13 novembre, les magasins, les avions, les hôtels et les salles de spectacle se sont vidés. Selon les secteurs, la perte de chiffre d’affaires varie entre 30% et 50%.

Il est évident qu’une grande partie de ce chiffre d’affaires est définitivement perdu. Les chambres d’hôtels, les places d’avion, les spectacles, les voyages par le train ne seront pas rattrapés. Le manque à gagner dans les grands magasins est également perdu. Parce (…) lire la suite sur Atlantico

Bercy évalue le coût des attentats à 2 milliards d’euros
Source: Yahoo Économie

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close