Bilan des 5èmes rencontres économiques du Pacifique sud à Paris

Les 5 èmes Rencontres économiques du Pacifique sud se sont déroulées le 5 décembre 2016 au ministère des Outre-mer, rapporte la CGPME-PF dans un communiqué.

Christophe Plee, président de la représentation patronale du Pacifique sud avait invité Teva Rohfritsch, ministre de l’économie, Winiki Sage, président du Conseil économique social et culturel,  Yves Laugrost, secrétaire général de À Tia i Mua et Marie-Odile Turgot, directrice du Fonds paritaire de gestion.
Les dossiers inscrits à l’ordre du jour de cette journée s’inscrivaient dans des problématiques partagées par la Polynésie française et la Nouvelle-Calédonie. Les sujets abordés  ont été les suivants  : les actions de la banque publique d’investissement et du développement de ses services auprès des entreprises de Polynésie française, ainsi que la réglementation dans l’outre-mer des tarifs bancaires réservés aux professionnels qui dépassent de loin ceux  appliqués en métropole.
Le principal dossier soutenu par la Polynésie française portait sur l’égalité des chances en matière de formation. L’objectif étant de permettre au Fonds paritaire de gestion d’obtenir un partenariat avec le fonds de sécurisation des parcours professionnels métropolitain. La législation actuelle ne permettant pas un tel rapprochement, il faut auparavant légiférer sur le texte de l’égalité des chances pour y introduire la formation professionnelle. La sénatrice polynésienne Lana Tetuanui s’est dors et déjà saisie du dossier dans l’urgence puisque les textes doivent être votés sous peu.
Ce partenariat permettrait aux entreprises de Polynésie française de pouvoir bénéficier de fonds spéciaux relatifs à la formation des salariés hors de Polynésie française afin que les frais supplémentaires soit pris en charge.
Le dernier dossier présenté par la Polynésie française faisait référence à l’organisation des « Pacific business days » qui auront lieu en Polynésie française dans le dernier trimestre de l’année 2017. Cet événement se présentera sous une envergure internationale puisque pas moins de dix-sept pays seront invités.
Les prochaines Rencontres économiques du Pacifique se tiendront en décembre 2018.
Communiqué de la CGPME
Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close