Bilan positif pour la délégation polynésienne au Festival des arts du Pacifique

 

Après le retour de la délégation polynésienne qui a assisté au douzième Festival des Arts du Pacifique à Guam du 22 mai au 5 juin, le ministère de la Culture, de Heremoana Maamaatuaiahutapu, dresse un bilan positif de ce grand rassemblement qui a réuni environ 3 000 artistes provenant de 27 états et territoires du Pacifique.

Les trente-deux artistes du spectacle vivant de la délégation polynésienne, issus des groupes Hei Tahiti, Kei Tawhiti, Hitireva, Ori i Tahiti, O Tahiti E, Pirae Nui, Pupu Tuhaa Pae, Tamariki Poerani, Temaeva, Tahiti Ora, Toa Reva et du Conservatoire, ont eu au total dix spectacles de 40 mn programmés : trois sur la scène de Sagan Bisita, trois au Farmers Market au nord de Hagatna ; trois au Paseo Stadium au centre-ville de la capitale Hagatna et un au tout nouveau musée situé en centre-ville. Ces trente-deux artistes ont également participé à un défilé organisé par le décorateur et costumier, Freddy Fagu, lequel a ainsi présenté cinquante tenues variées, dont neuf tenues en végétal frais, sur une orchestration « live».FESTIVAL DES ARTS_4

En outre, Freddy Fagu s’est également distingué lors des sessions d’Art Floral mises en place par le comité organisateur dans le lobby de l’hôtel Outrigger. Quant aux artisans, ils ont réalisé des ventes exceptionnelles en liquidant quasiment tout leur stock dès la première semaine, ce qui a entraîné la fabrication quotidienne d’artisanat pour continuer à garnir le stand de la Polynésie française.

La qualité des prestations de la délégation polynésienne a été saluée unanimement par les organisateurs. Par ailleurs, les 45 représentants de la Polynésie, dont la plupart sont des jeunes artistes, ont pu apprécier la richesse des échanges culturels avec les autres délégations présentes.FESTIVAL DES ARTS_2

En marge des spectacles et expositions qui ont rythmé ces deux semaines d’échanges enrichissants, Heremoana Maamaatuaiahutapu a assisté au 27ème Conseil des Arts, ainsi qu’à la 3éme réunion des ministres de la Culture de la région Pacifique. Au cours de ces réunions, les représentants des différents pays ont évoqué la candidature de Hawaii, pour l’organisation du prochain festival en 2020. Cette édition qui devrait se tenir en juin 2020 aura pour thème « Gardons le cap » ( E Kū i Ka Hoe Uli – Prends en main la pagaie gouvernail – I Tohi i Ta Pale Tai – Et tiens-la fermement contre la pirogue). Ce qui signifie, agis librement et suis ta propre ligne de conduite. De par ce choix, Hawaii souhaite que le festival présente « l’expression la plus traditionnelle de nos cultures ». Les organisateurs ont également attiré l’attention du Conseil des Arts sur la nécessité de protéger l’environnement fragile des îles. Par conséquent, aucun végétal ne pourra être importé à Hawaii dans le cadre du festival. Pour l’édition de 2024, c’est la candidature de Fidji qui a été retenue.FESTIVAL DES ARTS_3

Le conseil a également pris connaissance de l’examen à mi-parcours de la stratégie culturelle régionale (RCS). Le conseil a convenu que la stratégie culturelle régionale reste un cadre pertinent et important du développement culturel dans la région. Le conseil a convenu de reconduire un groupe de travail autofinancé dont les services de secrétariat seront assurés par la communauté du Pacifique (CPS). Les pays membres du groupe de travail sont les îles Cook, Fidji, Guam, la Nouvelle-Calédonie, Palau, la Papouasie Nouvelle Guinée, Tonga, et Wallis et Futuna. La première réunion du groupe de travail sera organisée par Fidji. Le conseil recommande que les ministres approuvent la continuité du travail sur la stratégie culturelle régionale et la reconduction du groupe de travail.CONSEIL DES ARTS

Le bilan du Festival est extrêmement positif en matière de représentation du fenua. Les artisans ont eu beaucoup de succès. La qualité, la variété et la créativité de leurs produits leur ont attiré tous les suffrages. De même qu’une longue file d’attente a été constatée quotidiennement pour le tatoueur de la délégation, lequel a été reconnu pour la maitrise de son art. Le spectacle vivant, porté par une sélection d’artistes issus des groupes les plus prestigieux, a aussi été une réussite (beauté et expertise des danseurs, variété des costumes, excellence du groupe sur scène et hors de scène). Leurs nombreuses représentations ont été plébiscitées par le public et remarquées par le comité organisateur et les autorités de Guam. Lors de ce festival les couleurs de la Polynésie française ont flotté haut dans le ciel de Guam.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close