Bora Bora, son futur collège-lycée et ses routes toutes neuves…

Le président Edouard Fritch, accompagné de plusieurs membres du gouvernement, a fait le point, mardi, à Bora Bora, sur les principaux chantiers et projets de cette île.

Sa visite, dans la perle du Pacifique, a notamment été l’occasion, en présence de la ministre de l’Education, Nicole Sanquer-Fareata, et du maire de Bora Bora, Gaston Tong Sang, de procéder à la pose de la première pierre du lycée-collège de l’île.

Il s’agit d’un nouvel établissement très attendu par la population. Le collège actuel date de 1975. Prévu initialement pour 400 élèves, il en accueille aujourd’hui près de 700. Il s’agit d’un projet de plus de 2,6 milliards de Fcfp, financé à 100 % par le Pays.Bora Bora

Ce nouvel établissement s’étendra sur plus de 10 000 m² et pourra accueillir 1 200 élèves. Il offrira des salles de classes banalisées ou spécialisées, dignes des établissements les plus modernes. Le Centre d’Education aux Technologies Adaptées au Développement (CETAD) n’a pas été oublié et les élèves, ainsi que les enseignants auront enfin à leur disposition des ateliers conformes aux spécifications en vigueur, le projet pédagogique prévoyant la création, en plus des filières actuelles, de Certificats d’Aptitude Pédagogique (CAP) mais aussi de baccalaureats « cuisine » et « service en restauration ».

Ce projet a été pensé pour être un lycée-collège, avec la création de filières générales (lettres, sciences, gestion), ce qui permettra aux enfants de Bora Bora, qui sont attachés à leur île, de rester plus longtemps auprès de leurs familles. Enfin, un internat est aussi prévu afin de permettre aux élèves des îles Sous le Vent de bénéficier de certaines formations s’en avoir à se rendre sur Tahiti.

Inauguration de plusieurs portions de route

Le président et les membres du gouvernement ont, par ailleurs, procédé à l’inauguration de plusieurs portions de route autour de l’île, d’abord à Matira, puis également pour la route de ceinture entre Vaitape et Faanui. Chants et danses ont ponctué cette journée festive, en présence également de nombreux enfants.

Depuis 2007, l’aménagement de la pointe de Matira s’est, par ailleurs, fortement dégradé et doit être sécurisé et renforcé. Les opérations, présentées par le ministre de l’Equipement, Albert Solia, consisteraient à protéger les habitations existantes tout en maintenant un accès piétons le long de la côte. Le montant des travaux, inscrits également au troisième instrument financier, s’élève à 100 millions Fcfp.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close