Bruxelles toujours en alerte maximum, pour le deuxième jour consécutif

Bruxelles était toujours en état d’alerte maximale dimanche pour le deuxième jour consécutif, avec des forces de l’ordre à la recherche de plusieurs suspects liés aux attentats de Paris ou à des projets similaires sur le sol belge.

Il y a « plusieurs suspects, c’est pourquoi nous avons mis en place une telle concentration de moyens », a affirmé samedi soir le ministre belge de l’Intérieur, Jan Jambon, pour justifier la décision inédite de fermer toutes les stations de métro de la capitale, les commerces, les lieux culturels et d’annuler concerts et compétitions sportives.

« Cela n’a pas de sens de chercher à le cacher. Il y a une menace réelle, mais nous mettons tout en oeuvre jour et nuit afin de faire face », a-t-il souligné.

La décision de mettre la région de Bruxelles à l’arrêt samedi avait été prise en raison d’un « risque d’attentat tel que déroulé à Paris », selon le Premier ministre Charles Michel, avec pour cibles « les rues commerçantes, les manifestations, les lieux animés et les transports ».

Dimanche matin, outre les métros à l’arrêt, les places de marchés étaient vides et les musées gardaient porte close. Une nouvelle évaluation de la situation doit être faite dans l’après-midi et sera suivie par un Conseil national de sécurité. Il s’agit de décider de rouvrir ou non les lignes de métro et de trancher sur le sort des écoles, des magasins, des lieux culturels avant lundi.

Si les forces de l’ordre sont à la recherche de plusieurs suspects, elle traquent tout particulièrement Salah Abdeslam, qui a joué au minimum un rôle de logisticien dans les attentats de Paris revendiqués par l’organisation Etat islamique (EI) et ayant fait 130 morts, et reste introuvable neuf jours après.

Ce suspect, qualifié d' »ennemi public numéro un » par la presse belge, aurait été exfiltré vers laBelgique, selon deux hommes qui disent l’avoir aidé et sont inculpés par la justice belge. Selon l’avocate de l’un d’entre eux, durant le trajet,

(…) Lire la suite sur La Tribune.fr

Bruxelles toujours en alerte maximum, pour le deuxième jour consécutif
Source: Yahoo Économie

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close