Ce que nous savons de la petite fourmi de feu…

Le document relatif à l’état de l’environnement en Polynésie française consacre un chapitre à la dispersion de la petite fourni de feu dans nos îles. Voici ce qu’il faut retenir.

Originaire d’Amérique tropicale et introduite accidentellement, la fourmi électrique ou petite fourmi de feu (wasmannia auropunctata) serait présente sur l’île de Tahiti depuis 1994.

La nuisance serait partie de Mahina, d’abord en direction de Papenoo, gagnant les zones habitées et forêts secondaires de basse altitude, entre 10 et 500 mètres. Curieusement, parmi les communes de la grande île, Paea aurait été épargnée jusqu’à ce jour. En revanche, fin 2011, Moorea a été atteinte dans la zone de Vaiare mais sa progression serait encore contenue, peut-on lire dans le document.

Vingt ans plus tard (2014), on estime à quatre-vingt seize le nombre de colonies disséminées sur une superficie de 809 hectares. Dernière île envahie à la connaissance des scientifiques et observateurs: Rurutu aux Australes sur 5 hectares.

Les capacités de dispersion de cet insecte sont faibles; aussi, seules des activités humaines (transport de terre par exemple) peuvent lui permettre de franchir de longues distances.

Le problème, c’est qu’il n’existe à ce jour aucune solution durable pour lutter de façon satisfaisante contre cette espèce envahissante. Si ce n’est les attirer avec une pâte composée de beurre de cacahuette…

Toujours est-il que sa présence engendre des désordres d’ordres humains, économiques et écologiques. Outre les piqûres redoutables infligées à l’homme, elle constitue un frein sérieux au développement de l’agriculture. Sans parler des nombreuses atteintes, connues ou non, à la biodiversité.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close