Ces bonbons qui nous tuent!

Les confiseurs français vont bannir définitivement le dioxyde de titane de leurs bonbons, un pigment blanc incorporé sous forme de nanoparticules.

Le colorant est classé « peut-être cancérigène pour l’homme » par le Centre international de recherches sur le cancer (CIRC). Une « charte de déontologie et d’engagement » a été signée ce mardi par l’ensemble de la profession. « 90% l’ont déjà supprimé à date », précise dans un communiqué le Syndicat national de la confiserie. Le gouvernement avait annoncé l’arrêt du E171 avant la fin de cette année.

Cependant, cette mesure est loin d’être suffisante pour protéger les consommateurs. Les plus grands utilisateurs du dioxyde de titane sont des confiseurs américains: 46,6% des produits de la marque Hollywood Chewing-Gum recensés sur le site participatif Open Food Facts contiennent le colorant cancérigène et 44,8% chez M&M’s.

Sept additifs cancérigènes trouvés dans les bonbons 

L’E171 est loin d’être le seul additif problématique utilisé dans les sucreries. Nous avons trouvé sept additifs alimentaires potentiellement cancérigènes dans les listes d’ingrédients des 3855 produits de la catégorie « confiseries » d’Open Food Facts (voir le tableau ci-dessous).

Parmi eux, plusieurs colorants sont commercialisés sous forme de laque d’aluminium. Or, l’accumulation d’aluminium dans le corps, même à faible dose, a potentiellement…

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close