Changement climatique: les étudiants veulent avoir leur mot à dire!

Les ministères de l’Environnement et de l’Education, en partenariat avec le CESC, le pôle formation de la CCISM, la Fédération des associations de protection de l’environnement (FAPE) et l’OPT organisent les 1ères Assises de l’environnement des étudiants de la Polynésie française.

Ces Assises sont organisées dans le cadre de la COP21 qui se déroulera à Paris du 30 novembre au 1er décembre. Elles visent à informer et à mobiliser les étudiants pour leur donner la parole, et à recueillir leurs avis sur les enjeux du changement climatique.

L’événement aura lieu le lundi 23 novembre de 8h à midi sous le grand chapiteau de la Présidence, et de 13h à 17h au CESC.

Lors de cette unique journée, les étudiants assisteront le matin à des conférences-débats animées par des experts locaux et seront invités l’après-midi à proposer leurs visions et recommandations autour de trois thématiques : anticiper, préserver et innover.

Depuis 2014, la Polynésie française et le CESC se sont emparés de cette problématique et ont chacun apporté leur contribution à l’édifice d’un monde et d’une société dont la mutation certaine sera commandée par le changement climatique.

L’ensemble des étudiants Post-Bac ont été invités à ces 1ères Assises, notamment ceux de l’ISEPP, UPF, pôle de formation de la CCISM (École de commerce de Tahiti, Poly3D), Cours Bufflier, Lycée Aorai, Lycée de Papara, Lycée de Taravao, Lycée La Mennais, Lycée hôtelier ou encore le Lycée agricole de Moorea. Pas moins de 350 étudiants sont attendus en matinée à la Présidence. Les établissements désigneront 90 ambassadeurs pour participer aux workshops l’après-midi au CESC.

Les propositions des étudiants seront portées sous la forme d’une résolution par le président de la Polynésie française lors de la COP21 à Paris. Une délégation d’étudiants polynésiens participera à la 11ème édition de la COY (Conference for Youth) qui se tiendra en amont de la COP21 du 26 au 28 novembre. Ils porteront également la résolution des Assises de l’environnement des étudiants polynésiens.

Pour clôturer ces Assises, un étudiant ambassadeur lira la résolution des 1ères Assises de l’environnement des étudiants à l’adresse des autorités du Pays.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close