Cherche « maître d’oeuvre » de la prochaine Fête de la Science – Tahitinews

Cherche « maître d’oeuvre » de la prochaine Fête de la Science

C’est tout l’objet de l’appel d’offre (n°DTRT-_1-2018) lancé ce jour par le haut-commissariat de la République en Polynésie française. Date limite de réception : le dimanche 27 mai 2018 à minuit (GMT-12h).

Créée en 1991 et pilotée par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, la Fête de la Science est un événement national qui favorise les échanges entre la communauté scientifique et le grand public. Chaque année, plus d’un million de visiteurs et 7000 chercheurs sont impliqués et de multiples animations, expositions, débats et initiatives originales sont organisés partout en France et pour tous les publics.

La Fête de la science est une approche concrète, conviviale et ludique de la science et une occasion de découvrir le monde des sciences et de rencontrer des scientifiques. Elle constitue aussi l’une des rares opportunités données aux institutions de recherche et aux chercheurs de faire découvrir leurs activités, leurs modes de travail et de partager leurs savoirs au grand public.

Elle a pour objectif de mieux faire comprendre les enjeux de la science et son rôle dans nos sociétés modernes, voire créer des vocations chez les plus jeunes.

En Polynésie française, la Fête de la Science est co-organisée par l’État (Délégation territoriale à la Recherche et à la Technologie – DTRT) et la Polynésie française (Délégation à la Recherche de la Polynésie française – REC) qui confient l’organisation de la manifestation à un maître d’œuvre local. Un comité de pilotage local, composé notamment des deux délégués, est mis en place afin de préparer au mieux l’organisation de l’événement. C’est à ce titre, et dans un souci de transparence et d’efficacité, que la DTRT et REC, maîtres d’ouvrage de l’organisation de la Fête de la Science 2018, lancent cet appel d’offres.

Trois objectifs visés

1. Identifier un partenaire qui propose une stratégie d’action (en rapport avec la thématique énoncée dans le point 3) et sa mise en œuvre en collaboration étroite avec les deux délégations à la recherche et les acteurs de la recherche concernés localement moyennant un appui financier (cf. ci-après) et ce, sous la supervision du comité de pilotage ;

2. Créer un événement le plus médiatique et efficace possible répondant aux enjeux de la Fête de la Science en général, et de la thématique particulière de 2018 ;

3. Structurer la Fête de la Science 2018 autour du thème retenu localement pour l’édition 2018 : « Les récifs coralliens : du gêne à l’écosystème ». L’année 2018 a en effet été déclarée « année internationale des récifs coralliens » par l’ONU (« International Year Of the Reef » ou IYOR 2018).

L’évènement se tiendra dans la période comprise entre le 12 et le 19 novembre 2018, dates retenues pour l’organisation de cet événement dans l’ensemble des Outre-mer française.

Qui peut répondre ?

Cet appel d’offres s’adresse à toute personnalité morale, notamment aux organismes de recherche et associations de Polynésie française œuvrant dans le domaine des sciences ou de l’environnement. Un consortium de plusieurs personnalités morales est accepté, sous condition qu’une seule entité soit désignée comme son coordonnateur et interlocuteur de la DTRT et REC et que le rôle de chaque entité soit clairement établi.

Contenu du projet:

Dans la proposition détaillée qui sera rendue, devront notamment apparaître :

  • –  une présentation du porteur de projet (éventuellement de ses partenaires) ;
  • –  une présentation générale de l’évènement en Polynésie française (objectifs et stratégie d’action) ;
  • –  une présentation particulière de toutes les actions prévues dans le cadre de la Fête de la Science 2018 ;
  • –  les moyens humains, matériels et techniques mobilisés (pour toutes les actions) ;
  • –  la stratégie de communication envisagée ;

    NB : la charte graphique du logo « Fête de la science » élaborée au niveau national, devra impérativement être respectée pour tous les outils de communication. De plus, le porteur de projet s’engage à alimenter le site national de la Fête de la science.

  • –  le planning des actions ;
  • –  le budget prévisionnel des dépenses ;
  • –  un tableau d’indicateurs (incluant les modalités de collecte de l’information renseignant ces indicateurs), permettant d’évaluer l’atteinte des objectifs de la Fête de la Science 2018 en Polynésie Française.

Photo d’archives

  •  

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close