Chikungunya: forte diminution de consultations initiales

Voici les dernières données sur l’épidémie de chikungunya communiquées dans le Bulletin de surveillance et de veille sanitaire pour la période comprise entre le 22 décembre 2014 et le 4 janvier 2015.

Il en ressort principalement que l’épidémie est toujours active sur l’ensemble des archipels malgré une forte diminution du nombre de consultations initiales.

Durant la période observée, on estime à prés de 60 000 le nombre total de personnes en Polynésie française ayant consulté pour des signes cliniques de chikungunya, et ce depuis l’apparition des premiers cas courant octobre.

Encore une fois, les responsables rappellent qu’il s’agit là d’une estimation, et que le nombre de cas est probablement supérieur du fait de la proportion importante de malades qui ne consultent pas et particulièrement durant cette période de vcances.

Le taux d’attaque cumulé est de 23 consultants pour 100 habitants des Iles du Vent et de 22 sur l’ensemble du territoire.

Quant aux consultations pour formes post-aigües de chikungunya, elles sont en progression.

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close