Cinq hommes (sans le VP) et quatre femmes composent le nouveau gouvernement Fritch

Cinq hommes (sans compter le vice-président) et quatre femmes composent le gouvernement d’Edouard Fritch dévoilé ce  mercredi matin, pour la première fois, à l’assemblée de la Polynésie française.

Dans le prolongement du slogan « Continuons ensemble », thème de campagne du Tapura durant la campagne des Territoriales, c’est donc dans la continuité que le chef de l’exécutif local entend s’inscrire pour les cinq prochaines années. Le tout dans une optique de quasi-parité…

En effet, par rapport à l’équipe sortante, sept ministres conservent leurs places avec cependant quelques réaménagements de portefeuilles. Jacques Raynal, Tea Frogier, Jean-Christophe Bouissou, Heremoana Maamaatuaiahutapu, Teva Rohfritsch, Nicole Bouteau et Tearii Alpha ont été naturellement reconduits.

Si Nicole Bouteau demeure à la tête du Tourisme polynésien, en revanche, Tea Frogier quitte l’emploi et l’éducation pour prendre en charge le vaste chantier de la réforme de l’administration afin que celle-ci soit plus proche des usagers.

En fait, comme l’avait annoncé Edouard Fritch dans une interview accordée à nos confrères de Tahiti-Infos, son gouvernement a été défini en fonction des trois principaux axes du programme du Tapura aux Territoriales.

Trois ministres seront ainsi dédiés à « l’amélioration du quotidien des Polynésiens ». A savoir le docteur Jacques Raynal qui demeure dans son domaine de prédilection (Santé, Prévention et PSG), ainsi que deux nouvelles têtes: Isabelle Sachet (photo – Famille, Solidarités) et Christelle Lehartel (photo), élue municipale à Papara, à qui il confie l’Education ainsi que la Jeunesse et les Sports.

Second axe de travail, la modernisation de la société en général, avec quatre ministres: Tea Frogier, J.C Bouissou (Logement, Aménagement du territoire et Transports inter-insulaires), Heremoana Maamaatuaiahutapu (Culture, Environnement, Artisanat) et René Temeharo qui fait son retour en lieu et place de Luc Faatau pour s’occuper de l’Equipement et des Transports terrestres.

Enfin, s’agissant de la création de richesses, trois ministres dont le vice-président en charge de l’Economie et des Finances, seront aux manettes: Nicole Bouteau (Tourisme, Emploi) et Tearii Alpha (Economie Verte, Doamine, Recherche).

Dans son allocution, le président Fritch se place comme le chef de file d’une « majorité de travail, au service de l’intérêt général, qui mettra tout en oeuvre pour réaliser le programme de campagne ». 

Avant lui, le président de l’assemblée, Gaston Tong, a perçu comme « un immense honneur » le fait que la troisième institution du Pays a été choisie pour la présentation officielle et publique du gouvernement alors qu’habituellement cette cérémonie se déroule à la Présidence en présence des seuls journalistes. Il a également profité de l’occasion pour rendre hommage à Boris Léontieff, Lucien Kimitete et Arsen Tuairau, « trois de nos collègues et amis » disparus tragiquement dans un accident d’avion aux Tuamotu le 23 mai 2002 avec Ferfine Beyssère et le pilote de l’appareil. Une minute de silence a été observée dans l’hémicycle.

Signalons enfin que cette séance s’est déroulée en présence des élus de la majorité Tapura et de six représentants du Tavini huiraatira mais en l’absence (remarquée) du groupe Tahoeraa.

Le premier conseil des ministres de la nouvelle équipe est prévu demain, jeudi après-midi.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close