Circulation routière: un bon casque pour rester en vie!

Les conducteurs de deux-roues sont prévenus: le casque qu’ils ont sur la tête est dans le collimateur de la gendarmerie.

 

Dans un entretien accordé ce jour à nos confrères de la Dépêche de Tahiti, la Gendarmerie nationale annonce que la sécurité des deux-roues, et notamment de leurs conducteurs, est une de ses priorités en 2015. Conséquence naturelle et prévisible d’un premier bilan des accidents de la route constatés l’an passé…

Objectif: procéder lentement mais sûrement au retrait des casques non homologués et/ou trop usagers qui ne répondent pas aux conditions optimum de sécurité.

Aussi, du 1er février à la fin du mois d’avril, une première opération sera lancée à l’encontre des détenteurs de casques non homologués. Les contrevenants auront ainsi le choix entre régler une amende de 16 000 Fcfp ou bien, prouver l’achat d’un casque neuf dans un délai de quinze jours.

Dans le courant du second semestre, la « chasse » visera plus particulièrement les casques trop vieux. En métropole ou ailleurs, on estime généralement qu’un remplacement s’impose tous les cinq ans. Compte tenu des conditions météo (humidité, soleil) dans nos îles, cette durée de vie peut être ramené à trois ans.

La bonne affaire que voilà pour les concessionnaires et importateurs de deux-roues!

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close