Clôture du séminaire de gestion durable des espèces et des espaces marins

La Polynésie française a accueilli, du 6 au 10 juin, un séminaire régional sur le thème de la gestion durable des espèces et des espaces marins.

Celui-ci a réuni vingt pays membres du PROE (programme régional océanien de l’environnement) et quelques experts du milieu marin. Ce séminaire s’est déroulé en séances plénières et en ateliers, complétés par des visites de terrain, qui ont permis aux états océaniens de s’exprimer sur cette thématique mais surtout de voir des réalisations concrètes.

Le ministre en charge de la Culture et de l’Environnement, Heremoana Maamaatuaiahutapu, a clôturé les ateliers de travail, vendredi matin, dans l’ancienne salle du gouvernement. L’objectif est essentiellement de renforcer la collaboration régionale entre les Pays et Territoires du Pacifique, qui ont ainsi eu, ces derniers jours, l’opportunité de partager et d’échanger des informations et des expériences en matière de gestion des espaces marins et de protection d’espèces marines.

De ces ateliers ont émergé les propositions principales suivantes : la gestion des espèces et des espaces marins est une thématique importante et commune aux Pays et Territoires du Pacifique,

– la culture et les traditions gardent une place prépondérante dans la gestion de l’environnement marin,

– la mise en place d’une base de données régionale et d’une plateforme d’échange sur la biodiversité marine et les différents systèmes de gestion,

– le renforcement de la sensibilisation et de la communication sur la protection des espèces et des espaces marins avec la mise en place de programmes éducatifs,

– l’importance d’une gestion régionale des pêches à différentes échelles, au niveau locale, mais aussi au niveau régional.

Le ministre de la Culture et de l’Environnement souhaite rapporter les résultats et les propositions émanant de ces ateliers au groupe des dirigeants polynésiens qui se réunira fin juin en Polynésie française.

Ce séminaire a permis, en outre, aux différents participants de convenir que :

– L’écotourisme représente une opportunité pour le développement de l’économie régionale et locale, et doit être mis en œuvre au profit des communautés autochtones et dans le respect de l’environnement ;

– Les savoirs locaux et les pratiques culturelles sont une des composantes essentielles d’un développement économique durable de ce type de marché de niche ;

– A cet effet, les Pays participants recommandent la mise en place d’un programme pluriannuel offrant l’opportunité aux territoires du Pacifique de coordonner leurs effets et de répondre à leurs attentes communes ;

– Ils conviennent également de la nécessité d’établir des stratégies régionales et nationales propres à l’écotourisme, qui pourraient s’inscrire le cas échéant dans la stratégie touristique régionale du SPTO (South Pacific Tourism Organisation);

– Ils souhaitent que soit mis en place un dispositif permettant à tous les acteurs de l’écotourisme marin d’échanger régulièrement informations et expériences ;

– Les pays du Pacifique souhaitent intégrer les principes d’un écotourisme communautaire dans leurs politiques nationales de développement et dans leur cadre juridique, comprenant notamment le renforcement des compétences, des communautés locales dans le secteur du tourisme et en matière de conservation de la vie marine ;

– Enfin, il appartient aux différents parties prenantes de veiller à la durabilité des activités touristiques dans les petits états insulaires, que ces activités soient adaptées aux contextes géographiques et humains des îles et que leurs impacts soient le plus limité possible pour le bien-être de tous.

Le ministre de l’Environnement, Heremoana Maamaatuaiahutapu, s’est réjoui de ces conclusions et espère que les gouvernements des différents états et territoires de la région sauront prendre en compte toutes ces propositions pour leur projet de société.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close