Coalition contre l’Etat islamique : le rôle clé de la Grande-Bretagne

Le parlement britannique doit se prononcer bientôt sur les frappes en Syrie. Les partis politiques sont divisés sur cette question. Pour Loïc de la Mornais, l’incertitude demeure quant à la décision du parlement. « Le Royaume-Uni bombarde déjà l’État islamique en Irak et n’est pas sûr de vouloir faire la même chose en Syrie. Il y a deux raisons essentielles: la première c’est de savoir si ces frappes seront efficaces ou pas. Dans un deuxième temps, les Britanniques sont traumatisés par l’intervention militaire en Irak en 2003« , souligne Loïc de la Mornais.

Un parti divisé

« Le cas est différent. Il y a ici un vrai mouvement de solidarité après les attentats de Paris. David Cameron pourrait donc faire passer ce vote la semaine prochaine, mais les travaillistes de leur côté restent divisés. Il y a une crise interne sur cette question au sein du parti travailliste. Malgré tout, le vote devrait passer la semaine prochaine, car David Cameron a la majorité absolue au Parlement« , conclut le journaliste.

Coalition contre l’Etat islamique : le rôle clé de la Grande-Bretagne
Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close