Commission permanente: les trois dossiers du vice-président

Le vice-président, Teva Rohfritsch, a répondu, mardi, aux questions des élus de la commission permanente de l’Assemblée de la Polynésie française, qui a examiné et approuvé trois dossiers.

Adoption tout d’abord du projet de convention annuelle 2018 contrat de projets Etat – Polynésie française (2015-2020) relatif au financement de projets relevant des compétences du Pays. Ce projet de convention fait suite au comité de pilotage du 8 décembre dernier ayant permis d’arrêter la programmation 2018 et d’acter la première tranche de la participation financière de l’Etat. Cette convention concerne six projets, pour un montant de plus de 1,8 milliard Fcfp, dont 812 millions Fcfp à la charge de l’Etat ;

Ensuite, les projets de convention annuelle 2017 et 2018 relatifs au concours de l’Etat au financement des investissements prioritaires de la Polynésie française (3ème instrument financier). Il s’agissait, d’une part, d’acter le montant d’engagement de l’Etat et la programmation pour 2017 (17 opérations – 4,2 milliards Fcfp) et, d’autre part, de voter la programmation 2018 qui concerne 61 opérations pour une participation de l’Etat à hauteur de 6 milliards Fcfp ;

Enfin, les élus ont étudié le compte financier de l’exercice 2017 de l’Institut de la statistique de la Polynésie française, avec affectation de son résultat. Le montant définitif des recettes nettes de l’Institut de la Statistique de la Polynésie française pour l’exercice 2017 est arrêté à la somme de 706 361 850 Fcfp pour la section de fonctionnement et de 2 071 078 Fcfp pour la section d’investissement, soit un montant total de recettes de 708 432 938 Fcfp. Le montant définitif des dépenses nettes de l’Institut de la Statistique de la Polynésie française pour l’exercice 2017 est arrêté à la somme de 677 717 595 Fcfp pour la section de fonctionnement et de 15 824 809 Fcfp pour la section d’investissement, soit un montant total de dépenses 693 542 404 Fcfp. Le résultat global, excédentaire de 14 890 524 Fcfp, vient augmenter le fonds de roulement de l’Institut de la Statistique de la Polynésie française qui passe de 136 825 680 Fcfp en début d’exercice à 151 716 204 Fcfp à la clôture de l’exercice budgétaire 2017.

Source: vice-présidence

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close