Communiqué officiel du conseil des ministres

Retrouvez ci-dessous le communiqué officiel du conseil des ministres de ce mercredi 2 mars 2016.

Validation du budget prévisionnel 2016 de l’OPT

Le conseil des ministres a validé le budget prévisionnel pour l’exercice 2016 de l’Office des Postes et Télécommunications. Au préalable, les budgets de l’OPT et de ses filiales avaient été présentés et validés par les administrateurs du conseil d’administration de l’OPT, le 28 janvier 2016.

Ce budget prévisionnel prend en compte la tendance baissière des résultats de l’OPT et ce, dans un contexte concurrentiel devenu réel dans le secteur de la téléphonie mobile et de l’Internet. La prévision de résultat net du groupe demeure cependant positive.

L’année 2016 sera marquée par le démarrage des travaux relatifs à la mise en œuvre du plan d’actions des orientations stratégiques Ambition 2020 approuvé par le conseil d’administration dans sa séance du 27 octobre 2015.

Le conseil d’administration de l’OPT a également validé un accroissement des capacités satellitaires en direction des populations des archipels, la mise en œuvre d’un câble sous-marin reliant Tahiti à certaines îles des archipels des Tuamotu et des Marquises et le raccordement de la Polynésie française par un deuxième câble sous-marin international.

Bilan des manifestations artisanales de l’année 2015

Le président de la Polynésie française a dressé le bilan du secteur de l’artisanat pour l’année 2015. Cette année s’inscrit en effet dans la prolongation des actions menées par les comités, fédérations et associations artisanales, avec comme but principal la valorisation des produits locaux.

En participant activement et financièrement à une vingtaine de manifestations artisanales, le Pays confirme sa volonté d’encourager les professionnels du secteur à exposer leurs productions mais aussi à soutenir les initiatives des Polynésiens des archipels éloignés dans leur créativité et l’écoulement de leurs produits.

Le secteur de l’artisanat a ainsi bénéficié d’un soutien financier du Pays par l’attribution d’aides financières. A ce titre, des subventions d’un montant total de trente millions Fcfp de subventions ont été consacrées à l’organisation et la tenue de douze manifestations, dont huit sur l’île de Tahiti, deux aux îles Australes, une aux îles Sous Le Vent et une au Japon. En parallèle, quatre de ces évènements ont fait l’objet de campagnes de communication directement prises en charge par le service de l’Artisanat traditionnel.

De plus, huit autres manifestations ont bénéficié d’une aide financière en matière de communication. Quatre d’entre elles se sont tenues à l’Assemblée de la Polynésie française, du 10 au 14 février, pour le compte de l’association « Bijouterie d’Art de Polynésie française », du 24 février au 8 mars, pour l’association « Te Rara’a » spécialisée dans la vannerie, du 27 avril au 10 mai pour l’association « Te Kapu nui » qui travaille essentiellement les coquillages, et du 18 au 24 décembre pour l’association « Artisanat d’Art » reconnue pour ses produits innovants.

La cinquième exposition s’est déroulée au CESC le 28 mars dans le cadre de l’opération Earth Hour Tahiti 2015. La sixième a été organisée à l’Assemblée de la Polynésie française et à l’hôtel Méridien de Punaauia du 8 au 13 juin à l’occasion de la Tahiti Fashion Week. La septième, menée par l’EPIC « Vanille de Tahiti » du 16 au 20 juin dans le hall de l’Assemblée de la Polynésie française, a regroupé neuf artisans exposants. Enfin, la dernière exposition s’est déroulée du 25 novembre au 5 décembre lors de la 11e édition du Hura Tapairu, en collaboration avec la Maison de la Culture.

Les manifestations ayant disposé d’une aide financière du Pays ont généré un chiffre d’affaires à hauteur de près de 217 629 620 Fcfp pour les acteurs du secteur.

Par ailleurs, les sept centres artisanaux en activité, situés à Mahina (Tahiti), Paopao (Moorea), Fare (Huahine), Raivavae, Rimatara, Tubuai (Australes) et Taiohae (Marquises) ont généré un chiffre d’affaires de 30 989 046 Fcfp.

Bilan de la participation de la Polynésie française au Forum UE-PTOM

Le ministre du Tourisme a représenté le Gouvernement lors du 14ème Forum UE-PTOM organisé par la Commission européenne et l’association des Pays et Territoires d’Outre-mer (OCTA).

Ce rendez-vous annuel entre les Pays et Territoires d’Outre-Mer (PTOM), les Etats membres de l’Union européenne auxquels ils sont liés et la Commission européenne, comprend trois temps forts :

  • La Conférence ministérielle de l’OCTA (Overseas Countries and Territories Association) qui est l’assemblée générale de l’association, objet de la première journée de réunion ;

  • Le Forum UE-PTOM qui réunit des représentants de l’UE (Commission européenne), des PTOM et des Etats Membres (EM) auxquels ils sont liés (Royaume-Uni, Danemark, Pays-Bas et France), objet de la seconde journée de réunion ;

  • Les rencontres trilatérales CE-PTOM-EM, réunions techniques de suivi de l’exécution du Fonds européen de développement (FED), territorial et régional, intercalées entre les sessions de la Conférence ministérielle.

La Conférence ministérielle de l’OCTA est l’occasion pour les Pays et Territoire d’Outre-mer (PTOM) de faire un point sur le fonctionnement de l’association mais aussi d’échanger sur la vulnérabilité et les responsabilités des PTOM en matière de changement climatique. Dans ce cadre, le ministre a fait valoir les attentes de la Polynésie française vis-à-vis de l’Union européenne et, en particulier, a appelé au soutien de l’UE pour que les PTOM, dont l’innovation pour l’atténuation et les efforts d’adaptation au changement climatique méritent d’être considérés, puissent bénéficier des contributions internationales, dont le fonds vert.

Le Forum UE-PTOM qui a suivi était présidé par Neven Mimica, Commissaire européen à la coopération internationale et au développement. Les différentes interventions officielles ont rappelé l’importance géostratégique des PTOM ainsi que leur rôle essentiel de sentinelle dans l’adaptation au changement climatique. La ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin, a souligné que la France était très attentive à la qualité des relations UE-PTOM et a appelé de ses vœux l’engagement sans tarder des discussions sur l’après 2020, permettant de faire évoluer le statut des PTOM afin que leurs liens privilégiés avec les Etats membres et, donc, leur appartenance à la famille européenne soit mieux pris en compte.

A l’occasion d’une table ronde sur le changement climatique, le ministre du Tourisme a fait valoir l’expérience de la Polynésie française en évoquant, d’une part, les initiatives en matière d’adaptation (Fare MTR, abris para-cycloniques, plans d’urgence) et, d’autre part, les innovations pour la réduction des gaz à effet de serre (SWAC, plan de transition énergétique, énergie thermique des mers, centrales hybrides).

Création de deux zones de pêche réglementée des bénitiers dans le lagon de Reao

Le conseil des ministres, à la demande de la population, des pêcheurs, des aquaculteurs, et des autorités locales, a adopté la création de deux zones de pêche réglementée (ZPR) d’une superficie totale de 16,7 hectares dans le lagon de Reao, à Hakahiri dans le bassin 1 et à Tegagiefanaugatua dans le bassin 3.

A ce titre, un comité de gestion ou Tomite pahiva no Reao, composé de représentants de la commune, de la société civile locale et de la Direction des ressources marines et minières, sera mis en place pour suivre ces ZPR et émettre toute proposition en matière de préservation et d’exploitation des bénitiers de l’île de Reao.

Ces mesures participeront à la préservation d’un écosystème riche et diversifié mais fragile, au maintien durable d’une activité de pêche artisanale et au développement d’une activité d’aquaculture durable dans le cadre d’une cohabitation harmonieuse avec les autres usagers de l’espace lagonaire de Reao.

Exonération des droits de douane applicables à certaines matières premières importées et destinées à une transformation sur place

Afin d’améliorer la compétitivité des activités manufacturières locales, la délibération n°93-52 AT du 10 juin 1993 modifiée prévoit la suspension de la perception du droit de douane applicable aux matériaux importés et destinés à une transformation sur place.

En contrepartie de cet agrément, l’entreprise s’engage à modérer ses prix de vente et à n’utiliser les produits exonérés qu’aux seules fins de transformation.

Le conseil des ministres a décidé d’octroyer cette disposition au bénéfice de la SARL Pacific Press qui a pour activité l’imprimerie de labeur en général et toutes les activités d’imprimerie et d’industrie graphique pouvant s’y rapporter.

Organisation de la Journée internationale de la femme

Le conseil des ministres a pris acte d’une communication présentée par la ministre en charge de la condition féminine, se rapportant à l’organisation de la journée de la femme.

Depuis 1990, la Polynésie française organise la journée internationale des droits de la femme autour de thèmes spécifiques sur les plans locaux, régionaux et mondiaux. Jusqu’alors trop souvent présentée au regard de ses fragilités ou de ses combats, la femme n’a pas suffisamment été valorisée.

Au coeur de sa famille, dans ses activités culturelles, artisanales ou sportives, dans l’exercice de ses compétences professionnelles, la femme se réalise, coordonne, partage, transmet ses connaissances et ses valeurs. Cela participe à son épanouissement personnel, à l’équilibre des familles, au bien être des enfants et, au final, à une plus grande cohésion sociale.

Ainsi, l’accent sera-t-il mis en 2016 sur la célébration et la reconnaissance de la femme polynésienne dans toutes ses réalisations et tous ses projets au plan économique, sanitaire, social, culturel, politique et familial autour du thème :

SMILE FOR VAHINE, La Reconnaissance pour ELLES – A fa’ahanahana i te mau vahine”

Une conférence de presse annonçant les diverses activités et manifestations organisées à l’occasion de la célébration de la journée de la femme est programmée pour le 7 mars prochain.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close