Compte-rendu de la mission parisienne du Syndicat de promotion des communes

Actuellement en déplacement en métropole pour une série d’entretiens, la délégation des élus municipaux du SPCPF conduite par son président Cyril Tetuanui et accompagnée de la sénatrice Lana Tetuanui a rencontré plusieurs personnalités du monde institutionnel et du monde communal, apprend t-on dans un communiqué du syndicat.

L’objectif de ces rencontres était de faire avancer des dossiers importants qui touchent au fonctionnement des communes polynésiennes.

Au menu des entretiens : la question des communes associées et notamment, de la désignation du maire délégué, le statut de la fonction publique communale, ainsi que des questions liées à la modification du CGCT et l’amélioration des relations entre les communes et le trésor public.

DSC_0846Les élus ont été successivement reçus par François Deluga, président du centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT), George Pau-Langevin, ministre des outre-mers, Jean-Jacques Urvoas, président de la commission des lois de l’Assemblée nationale, François Baroin, ancien ministre de l’outremer et actuel président de la puissante association des maires de France (AMF), et par Marc Vizy, conseiller du président de la République pour l’outremer.

Cyril Tetuanui et les maires de la délégation ont à chaque fois reçu un accueil chaleureux et leurs interlocuteurs ont témoigné d’une grande écoute sur les sujets abordés.

Premier résultat de cette semaine d’entretiens, la ministre des outremers a confirmé qu’elle reportait son projet de modification du mode de désignation des maires délégués des communes associées, dans l’attente des propositions qui seront formulées par le SPCPF et validées par les élus au moment du congrès des communes de Polynésie qui se tiendra en septembre prochain.

Sur la Fonction publique communale, la ministre a confirmé que la modification relative au devenir des agents communaux ne souhaitant pas devenir fonctionnaires serait votée dans les prochaines semaines.

François Baroin, président de l’AMF a répondu favorablement à l’invitation du président Tetuanui de participer à une prochaine édition du congrès des communes de Polynésie française et annoncé sa visite en 2016. Il a confirmé le soutien de l’AMF au SPCPF et souligné l’importance de ce partenariat.

Sur les relations entre les communes polynésiennes et le trésor public, la demande de modernisation des outils informatiques permettant la dématérialisation des documents comptables et de recouvrement des recettes a reçu un écho favorable.

A l’issue de cette première semaine de travail à Paris, le président du SPCPF s’est déclaré très satisfait des entretiens qui ont permis de faire progresser favorablement des dossiers essentiels au bon fonctionnement des communes polynésiennes. Il a souligné l’importance d’avoir des contacts directs et réguliers avec les interlocuteurs institutionnels parisiens.

La délégation des élus municipaux polynésiens poursuivra son déplacement en métropole la semaine prochaine en participant activement aux rencontres des collectivités d’outremers organisées par le CNFPT.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close