Concentration d’algues « naturelle » entre Tahiti et Moorea

Le vendredi 23 février 2018, en milieu d’après-midi, le JRCC Tahiti a été informé par le ferry Terevau de la présence de traces de couleur jaunâtre s’étendant sur plusieurs centaines de mètres à la surface de l’eau entre Tahiti et Moorea. 

Sous l’autorité du Haut-Commissaire de la République, délégué du gouvernement pour l’action de l’Etat en mer, l’hélicoptère Dauphin de la flottille 35F et les spécialistes de la lutte contre les pollutions marines de la Base Navale de Papeete, embarqués sur une vedette, ont été dépêchés sur zone.

Leurs observations et analyses ont permis de confirmer que ces traces sont d’origine naturelle. Il s’agit de concentrations liées à des algues qui vont se disperser sous l’effet de la mer et du vent.

Ce phénomène a déjà été observé en Polynésie française, notamment en mai dernier dans la même zone.

Communiqué HC 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close