Concours de « ahima’a » et repas festif pour 300 matahiapo à Pirae

Le « ahima’a » (ahi : feu – ma’a : denrées alimentaires) sera au cœur des festivités culturelles de la Ville de Pirae, vendredi 30 septembre (à partir de 17h) et samedi 1er octobre.

Après huit ans d’absence – le dernier concours ahima’a ayant été organisé en 2008 – la Fédération Te Ui Hotu Rau No Pare Nui et la Ville de Pirae ont décidé de remettre au goût du jour la préparation du repas polynésien au four traditionnel.

Cet héritage qui fait partie du patrimoine polynésien met en exergue le four traditionnel et la technique de préparation pour une dégustation de mets préparés et partagés en famille.

Ce concours ouverts aux quartiers de la commune réunis dans leurs zones respectives, exige la composition d’une équipe mixte et intergénérationnelle composée de dix-huit personnes, dans l’optique de favoriser principalement la transmission des savoirs-faire. Cependant, il est à noter qu’au-delà de ce concours, le « ahima’a » permet aussi de véhiculer certaines valeurs telles que le partage, l’esprit d’équipe ainsi que la vie en communauté vécue par nos aïeuls. La cuisson faite par les participants au concours du «Ahima’a » servira au repas des « Matahiapo » que la Ville de Pirae organise au lendemain du concours à l’occasion de la journée internationale des personnes âgées le 1er octobre.

En effet, pour honorer ses aînés, la Ville de Pirae s’associe à la fête des personnes âgées avec une journée festive mettant à l’honneur ses « matahiapo », âgés de 65 ans et plus.

Près de quatre cents invités sont attendus pour cette journée, trois cents matahiapo pouvant se déplacer et leurs accompagnateurs. Cette fête est l’occasion pour tous de célébrer les aînés dans un cadre culturel et convivial. Objectifs visés : Permettre aux quartiers de s’approprier des connaissances et des techniques en matière de cuisson traditionnelle; favoriser les échanges intergénérationnels et de permettre la transmission de savoirs personnes âgées – jeunes; valoriser le partage collectif et le travail en communauté; instaurer le respect, le vivre ensemble et faire de cette action, une journée conviviale et intime pour toutes générations confondues.

Les participants au concours auront donc pour mission d’assurer la cuisson d’un repas traditionnel composé en trois phases : phase de préparation des denrées alimentaires vendredi 30 septembre à partir de 17h00 dans chaque zone, phase de mise en feu et de cuisson, samedi 1er octobre à partir de 3h00 du matin et enfin, la levée du four prévue samedi 1er octobre à partir de 10h00 dans les jardins de la mairie.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close