Conseil d’administration de la Socredo: le gouvernement fait le choix de la compétence

 

La Commission de contrôle budgétaire et financier (CCBF) a examiné mardi matin le projet d’arrêté pris en conseil des ministres portant désignation des représentants de la Polynésie française de la banque Socredo.

La proposition a reçu un avis favorable de la majorité des votes des membres de la commission et sera présentée en conseil des ministres selon la procédure réglementaire.

Le gouvernement souhaite toutefois préciser que son choix de remplacer le président de l’Assemblée de la Polynésie française par le représentant, Nuihau Laurey, s’explique par le fait que, en sa qualité de porteur des parts du Pays depuis l’exercice 2013, Monsieur Laurey connait parfaitement les dossiers et projets portés par la Socredo, pour les avoir constitués et défendus avec la direction de l’établissement devant son conseil d’administration depuis près de quatre ans maintenant. A ce titre, son expérience et sa connaissance des sujets de la banque sont autant d’atouts pour le gouvernement afin de poursuivre et amplifier la stratégie de développement de la société au bénéfice de la Polynésie et des Polynésiens.

Le gouvernement a donc en toute légitimité fait le choix de la compétence et de la cohérence avec cette décision de nomination.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close