Conséquences des essais nucléaires: deux Polynésiens dans la commission consultative de suivi

Le président de l’association Tamarii Moruroa vient de nous communiquer le décret de nomination des représentants des associations au sein de la commission consultative de suivi des conséquences des essais nucléaires instituée par l’article 7 de la loi no 2010-2 du 5 janvier 2010 relative à la reconnaissance et à l’indemnisation des victimes des essais nucléaires français.

Par arrêté du Premier ministre en date du 5 mai 2015, sont nommés membres de la commission consultative de suivi des conséquences des essais nucléaires prévue à l’article 7 de la loi no 2010-2 du 5 janvier 2010 relative à la reconnaissance et à l’indemnisation des victimes des essais nucléaires français en qualité de représentants des associations représentatives de victimes des essais nucléaires: M. LEHEILLEIX (Gilles), président de la Fédération nationale des officiers mariniers en retraite et veuves; M. LOWGREEN (Yannick), président de l’association Tamarii Moruroa; M. MARHIC (Pierre), président de l’Association nationale des vétérans victimes des essais nucléaires; M. OLDHAM (Roland), président de l’association Moruroa e tatou; M. SANS (Jean-Luc), président de l’Association des vétérans des essais nucléaires.

« Nous attendons maintenant la date de la prochaine réunion. Pour information, la dernière  s’est réunie  en octobre 2013 », souligne Yannick Lowgreen.

Télécharger l'article en PDF

7 pensées sur “Conséquences des essais nucléaires: deux Polynésiens dans la commission consultative de suivi

  • 8 juin 2015 à 22 h 07 min
    Permalink

    On dit merci a qui pr c est essai de merde merci la France et sont gouvernement et le pire y ont menti a la populations pendant des années et aprés on dit la France c bien mon cul ouai !!!

    Répondre
    • 9 juin 2015 à 19 h 08 min
      Permalink

      Teva Tahuroa, T’es gentil mais critiques pas ceux qui te font vivre. Ou alors ai un peu de courage démissionne et reviens sur le fenua défendre notre cause. Ha c’est difficile quand la gamelle est bonne.

      Répondre
  • 9 juin 2015 à 19 h 05 min
    Permalink

    Cela n’aurait jamais du exister ici, mais bon beaucoup se sont mis pleins d’argent dans les poches. ça aussi il ne faut pas l’oublier.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close