Conservatoire : les peintres de la Marine ouvrent leurs coffres aux trésors ! – Tahitinews

Conservatoire : les peintres de la Marine ouvrent leurs coffres aux trésors !

Dans le cadre de la commémoration des 250 ans de l’arrivée de Bougainville à Tahiti, et en collaboration avec le commandement de la base marine de Papeete, le Conservatoire artistique a reçu samedi matin, salon Malric, deux peintres officiels de la Marine (POM).

Il s’agissait du président de l’association nationale, Jacques Rohaut et Anne Smith, présents sur le territoire pour marquer cet anniversaire et bien évidemment, pour peindre les liens ente le Fenua et la Mer, les lagons, l’Océan.
 
Face à un petit groupe de passionnés d’histoire maritime et d’artistes, et en présence du professeur d’arts visuels de l’établissement, Matahiarii Coulon, les deux peintes ont présenté l’institution qu’ils représentent, son histoire vieille de 150 ans – les POM sont nés sous Louis-Philippe, après la révolution française – leurs voyages et leur art, qui consiste à peindre, bien évidemment, tout sujet en lien avec la Marine mais également toute oeuvre liée aux espaces maritimes et à la vie qui s ‘en dégage.
 
Alors qu’ils ont fait plusieurs fois le tour du monde, ces deux artistes, consacrent du temps à Tahiti, participeront à la rencontre entre la pirogue double Fa’afaite et le Bougainville, puis exposeront le 19 mai prochain, à Arue, les dizaines d’œuvres qu’ils réaliseront durant leur séjour polynésien.   Ils se sont également ouverts sur l’Art en général, son évolution, sur les techniques picturales et la recherche de la lumière
 
Plusieurs toiles, signées par l’ancre rouge dont seuls les peintres de la marine peuvent faire usage, ont déjà été réalisées dont une vue du lagon prise du lycée professionnel de Mahina, où les artistes ont partagé leurs savoirs avec les élèves.
 
A noter également quelques clins d’œils sur la relation entre la peinture et la longévité. Jacques Rohaut, qui a offert au CAPF u de ses ouvrages, a surpris son auditoire en déclarant que le métier de peintres était celui qui était statistiquement, le métier avec la plus grande longévité !
 
Une rencontre riche de sens et de partage.
Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close