COP21 : les Zadistes sont sous haute surveillance

À défaut de manifestation, les Zadistes (militants de la Zone à défendre de Notre-Dame-des-Landes) ont obtenu le droit d’organiser un pique-nique au château de Versailles, pour exprimer tout le mal qu’ils pensent de la COP21. Pour les militants écologistes, ce changement de menu imposé par l’État d’urgence passe mal. « On va s’opposer à tout ce qui pourrait être mesure sécuritaire ou loi liberticide, puisque c’est entièrement nous priver de ces possibilités de vivre, de manifester, de lutter« , estime Camille, interrogée par France 3.

Le ministre de l’Intérieur catégorique

24 militants ont par ailleurs été assignés à résidence. Pour Bernard Cazeneuve, les personnes assignées n’ont rien d’enfants de cœur. « Elles avaient témoigné d’actes violents par le passé à l’occasion de manifestations et avaient exprimé le souhait de ne pas respecter les principes de l’état d’urgence« , a déclaré le ministre de l’Intérieur ce 28 novembre à Strasbourg.

COP21 : les Zadistes sont sous haute surveillance
Source: Yahoo Politique

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close