COP23: la communauté internationale s’accorde pour évaluer ses émissions en 2018

 

Les pays réunis à la 23e Conférence climat de l’ONU se sont accordés, dans la nuit de vendredi à samedi, pour dresser fin 2018 un bilan collectif de leurs émissions de gaz à effet de serre.

Concluant deux semaines de discussions à Bonn, ils se sont mis d’accord pour lancer un processus de « dialogue » d’un an afin d’évaluer le chemin qu’il leur reste à accomplir si le monde veut rester sous deux degrés de réchauffement comme le stipule l’accord de Paris.

« Je suis très heureux d’annoncer que (ce processus) commencera en janvier », a dit devant l’assemblée le président de la COP23, le Premier ministre fidjien Frank Bainimarama, après avoir donné le coup de marteau actant la décision.

« La COP (…) a décidé d’organiser un dialogue facilitateur entre parties en 2018, afin de produire un bilan des efforts collectifs » menés pour maîtriser les émissions, dit le texte. « Le dialogue devra être constructif et tourné vers les solutions », prévient-il. « Il ne devra pas mener à des discussions de nature conflictuelle au cours desquelles des parties seraient ciblées ».

Il a été baptisé dialogue de « talanoa » par la présidence fidjienne, qui met en avant une tradition du Pacifique visant à favoriser les échanges bienveillants.

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close