Coup d’éclat de la perle de Tahiti

Entre février 2015 et février 2016, la valeur des exportations locales s’accroît de 2 % pour atteindre 1,024 milliard de Fcfp, communique l’ISPF.

Mais ce sont surtout les exportations de perles de culture brute qui tirent les chiffres vers le haut:  17 % en valeur et 13 % en volume en février 2016 par rapport à février 2015. En cumul depuis janvier, les exportations de perles de culture progressent de 40 % tant en valeur qu’en volume, signe de l’amélioration de l’activité perlicole.

Les exportations de poissons augmentent de 5 % en valeur et diminuent de 22 % en volume comparées à février 2015. Les exportations de poissons frais ou réfrigérés progressent de 38 % en valeur et de 21 % en volume. En cumul depuis le début de l’année, les exportations de poissons sont en hausse de 4 % en valeur et diminuent de 14 % en volume.

En février 2016 par rapport à février 2015, les exportations de vanille décroissent de 57 % en valeur et de 67 % en volume. En cumul depuis janvier, leur valeur est en hausse de 9 % pour un volume en baisse de 33 %.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close