Curage des rivières: les comités de suivi seront actés le 16 septembre en CM

Le gouvernement veut bien dialoguer mais pour échanger sur le curage des rivières ou tout autre sujet de société, encore faut-il être deux!

Tel est, en substance, le message délivré ce matin par le ministre de l’Environnement, Heremoana Maamaatuaihutapu, à l’adresse de celles et ceux qui barrent l’accès principal de Tarahoi en signe de mécontentement.

Au sortir du pré-conseil, le ministre a affirmé que les engagements pris par le président du Pays dans le cadre du programme « rivières », ont été tenus. A savoir, principalement, la mise en place de comités de suivi dans chacune des communes concernées. Preuve à l’appui, un courrier en date du 3 septembre dernier envoyé à « messieurs les présidents des fédération et association de protection de l’environnement » stipule en effet que cette mesure sera officialisée lors du conseil des ministres du 16 septembre prochain. En revanche, il n’a jamais été question de « protocole d’accord » comme le soutient aujourd’hui Denis Helme.

Des comités de suivi qui existent déjà  à Papenoo, Mahina ou Papara, précise Heremoana Maamaatuaihutapu. Même si, s’agissant de cette dernière, en l’absence de maire en fonction et jusqu’au déroulement de nouvelles élections municipales, le gouvernement propose de recourir au Médiateur de la Polynésie afin de poursuivre les travaux propres au chantier de la rivière Taharuu.

Une heure durant, face aux journalistes, le ministre de l’Environnement a plaidé la bonne foi dans ce dossier, avant d’arriver à la conclusion: « Ils (ndlr: le syndicat présidé par Denis Helme) ne veulent pas nous rencontrer. Nous les avons attendus jeudi soir. En vain. Pour eux, c’est le président du Pays ou rien! ». Raison pour laquelle il y voit une « surenchère politique ». Rappelons à toutes fins utiles que le président Edouard Fritch s’est envolé jeudi soir pour Auckland puis Port-Moresby en Papouasie Nouvelle Guinée dans le cadre de discussions régionales portant sur les bouleversements climatiques.

Maintenant, le gouvernement et ses ministres se disent mobilisés sur tous les sujets qui nécessitent de la concertation. Sur celui des rivières en particulier, Heremoana Maamaatuaiahutapu réclame pour sa part un peu d’indulgence: « Nous héritons d’une situation très ancienne à laquelle les ministères de l’Equipement et de l’Environnement tentent de remédier ». Aussi, trois études distinctes sont menées de front: la première visant à dénombrer le nombre de rivières à sécuriser. Il y en aurait une dizaine ou une quinzaine et non soixante-cinq comme cela a été évoqué…Puis, une seconde pour faire un bilan écologique des rivières de Tahiti et de Moorea et enfin une troisième portant sur les carrières en roche massive.

En attendant, Heremoana Maamaatuaihutapu a indiqué qu’un moratoire a été décrété pour la Papenoo où seul le curage est autorisé. Le tout avec l’assentiment des associations de protection. Quant à la Taharuu, le président du Pays s’est dit prêt à arrêter le chantier. Quand bien même vingt-sept propriétaires terriens, conscients des dangers, ont demandé la sécurisation du site… Dans cette perspective, les associations devront alors assumer toutes leurs responsabilités devant la justice.

Télécharger l'article en PDF

Une pensée sur “Curage des rivières: les comités de suivi seront actés le 16 septembre en CM

  • 8 septembre 2015 à 16 h 34 min
    Permalink

    Faaitoito e Faatere Hau . Ne te laisses pas manipuler par ce vaurien de Denis HELME ; Il brasse de l'air et c'est tout . Faaitoito

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close