De l’eau potable pour produire de l’électricité à Papeete

A l’occasion du congrès de l’ACCD’OM, l’Association des Communes et des Collectivités d’Outre-Mer en visite à Tahiti, la Polynésienne des Eaux innove et s’engage pour le développement de l’énergie renouvelable avec l’inauguration par Michel Buillard, maire de Papeete, de sa première micro-turbine « Vaimarama » le jeudi 20 novembre 2014 à 12h30 au siège de la Polynésienne des Eaux dans la vallée de la Fautaua.

En décembre 2013, le gouvernement de Polynésie française a voté une loi (2013-27) avec pour ambition de favoriser le développement des énergies renouvelables. L’objectif est fixé à 50% d’électricité d’origine renouvelable dès 2020.

Dans ce contexte, la commune de Papeete et la Polynésienne des Eaux ont mis en place « Vaimarama », un ensemble de micro-turbines utilisant de l’eau potable afin de produire de l’électricité. Ces micro-turbines fonctionnent comme les anciens moulins à eau, c’est-à-dire avec une roue qui, par une action rotative, va créer de l’énergie. Contrairement à un barrage qui puise son eau dans une rivière ou un fleuve, « Vaimarama » est placée sur le réseau d’eau potable de la commune de Papeete géré par la Polynésienne des Eaux, elle n’a donc pas d’impacts sur les milieux naturels.

« Vaimarama » devrait produire 95.000 kWh par an, soit l’équivalent de la consommation annuelle de trente-cinq ménages polynésiens dans le but d’améliorer la gestion des services d’eau et d’assainissement de la Vallée de Titioro.

La micro turbine « Vaimarama » sera inaugurée et mise en service par Monsieur le maire en présence d’une centaine d’invités dont les élus de municipalités d’Outre-Mer venus de Martinique, Nouvelle Calédonie ou Guyane au cours d’une cérémonie d’inauguration au siège de la Polynésienne des Eaux.

Cet investissement a bénéficié de l’aide de l’ADEME à hauteur de 23% du budget total.

Cette visite des membres de l’ACCD’OM sera également l’occasion de présenter les enjeux de la gestion des ressources en eau et l’assainissement en Polynésie française en matière de protection de l’environnement et des enjeux de santé. La Polynésienne des Eaux s’implique et s’engage pour développer l’accès à une eau potable conforme aux normes sanitaires en vigueur et à l’assainissement auprès de différentes communes du fenua.

 

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close