De l’importance des lignes aériennes régionales pour rapprocher les peuples

 

La ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, a ouvert, mercredi, la 67e réunion de l’Association of South Pacific Airlines (ASPA).

L’ASPA regroupe les compagnies aériennes des îles du Pacifique Sud et a pour mission de promouvoir la coopération au sein des compagnies membres, pour le développement de l’aviation commerciale dans le Pacifique Sud. Les compagnies Air Tahiti et Air Tahiti Nui en sont membres. Les thèmes retenus par l’ASPA pour cette réunion sont l’environnement et la cyber sécurité.

Dans son discours, la ministre a rappelé l’importance de préserver l’authenticité des cultures du Pacifique et des paysages polynésiens. Il est nécessaire que les compagnies coopèrent entre elles afin de rapprocher les populations du Pacifique, a-t-elle souligné.

Pour cette raison, le gouvernement a récemment commissionné une étude, présentée lors du dernier Forum des Îles du Pacifique, à Apia, aux Samoa. Cette étude porte sur le développement d’un itinéraire régional connectant Tahiti, Samoa, les Îles Cook et Tonga, inspiré de la Route du Corail lancée il y a 66 ans.

Nicole Bouteau a ainsi mis en exergue l’importance de développer des lignes régionales, en plus des lignes au départ des « hubs » de Sydney, Auckland et Honolulu.

Comme toutes les industries, celle du transport aérien se trouve également, par ailleurs, dans une évolution vers l’ère du digital. En devenant « hyper connectée», l’aviation moderne se donne les moyens de répondre aux impératifs de développement mais elle doit aussi prendre en compte les nouveaux risques sécuritaires (piratage, etc).

Cette réunion s’avère donc être une réelle opportunité pour les participants de partager des informations et des idées, de créer des liens et de trouver des solutions avec un objectif commun : un développement durable pour les populations du Pacifique.

La ministre a ainsi terminé son discours en déclarant qu’il était nécessaire de se rassembler et d’unir les efforts de chacun afin de développer le tourisme tout en protégeant la culture et les paysages polynésiens.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close