De très fortes pluies attendues dans la nuit de dimanche à lundi

De très fortes pluies sont attendues dans la nuit de dimanche à lundi, annonce le haut-commissariat dans un communiqué.

Conséquences de ces intempéries persistantes: limitation des déplacements, mise en alerte des moyens du Pays et des communes et réactivation du PC crise du Haut-commissariat

Dans son dernier bulletin, Météo-France annonce des précipitations intenses qui devraient encore se renforcer entre 20h et 8h, avec en conséquence et à nouveau, de forts risques d’inondations et de glissements de terrain. L’aéroport de Faa’a vient d’être fermé, un vol d’Air New-Zealand a été dérouté. Météo France maintient l’alerte orange pour toutes les îles de l’archipel de la Société, notamment à Tahiti et Moorea.

René Bidal annonce avoir alerté les maires de toutes les données disponibles, et, parallèlement, il a réactivé le PC crise du Haut-Commissariat dans la perspective de cet événement. Les sapeurs-pompiers et les agents des polices municipales vont, en liaison avec la gendarmerie nationale et la Direction de la sécurité publique, organiser tout au long de la nuit, des rondes de surveillance des zones signalées à risques, notamment le long des cours d’eau.

Le gouvernement de la Polynésie française a également mis en pré-alerte les moyens de la Direction de l’équipement.

Comme en attestent les images prises cet après-midi à Papeete (rivière Papeava) ou à Faa’a (devant la stèle inondée), la plus grande vigilance s’impose.

De son côté, la population est invitée à respecter, strictement, les recommandations diffusées ces derniers jours qui restent d’actualité pour la soirée et la nuit du dimanche à lundi :

  1. évacuer les habitations situées au bord des rivières, en liaison avec les maires et les services de secours ;

  2. ne pas s’approcher des rivières, ni des grands caniveaux situés le long des routes ;

  3. ne pas utiliser les passages ou parkings souterrains ;

  4. limiter les trajets aux seuls déplacements urgents, en raison du risque de chute de pierres, de glissements de terrain, de coulées de boue, effondrements de la chaussée etc…

  5. se tenir informé, à la radio et par le site internet du Haut-Commissariat (http://www.polynesie-francaise.pref.gouv.fr), de l’évolution de la situation et des consignes des autorités ;

  6. sauf urgence absolue, ne pas se déplacer en montagne ou en mer durant toute la période de vigilance.

A partir du communiqué du haussariat

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close