Délégation du Forum: « Welcome to Maohi Nui ! » s’est exclamé le maire de Faa’a

La mission interministérielle du Forum du Pacifique a été reçue à la mairie de Faa’a par son maire, Oscar, Manutahi Temaru, leader indépendantiste et président du Tavini Huiraatira No Te Ao Maohi ce mardi 21 juillet 2015, apprend t-on dans un communiqué.

S’est jointe à cet évènement, une délégation de représentants du groupe UPLD à l’Assemblée de Polynésie composée de Eliane Tevahitua, Chantal, Minarii Galenon et Antony Géros. Participait également, sur l’invitation du maire, Francis Taputu, représentant le HERE AIA.

Le Forum est un organe politique permettant aux Pays du Pacifique de se soutenir dans leurs diverses démarches de coopération et de solidarité internationale, c’est ainsi que cette instance a soutenu la demande de réinscription de la Polynésie française sur la liste onusienne des pays non autonomes à décoloniser. Le Forum a également une orientation clairement économique et financière, puisque son secrétariat possède non seulement des annexes à Auckland, Pékin, Sydney, Tokyo dédiées aux échanges commerciaux et investissements dans le Pacifique, mais également à Genève, en Suisse, pour sa délégation permanente à l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC).

Cette rencontre a été organisée à l’initiative des membres de la mission interministérielle qui ont été saisis d’une demande du président Fritch de faire évoluer le statut de « membre associé » du pays au sein du Forum, au statut de « membre permanent » au même titre que les seize autres Etats Insulaires du Pacifique composant le cœur décisionnel du Forum. La motivation formulée par le président Fritch reposerait, selon les informations fournies par la délégation interministérielle, sur le fait que les Iles Cook et Niue qui disposent actuellement au sein du Forum du statut de « membre permanent », possèdent un statut politique sensiblement identique à celui de la Polynésie Française.

Rappelons que c’est lors des présidences successives de Oscar, Manutahi Temaru à la tête des affaires du pays que la Polynésie française a pu obtenir le statut de « membre observateur » au sein du Forum du Pacifique en 2004 puis de « membre associé » lors du Forum de Papouasie Nouvelle Guinée en 2006.

« Welcome to Maohi Nui ! » furent les mots d’accueil de la mission par le Président Temaru qui, pour l’anecdote, souligne que la commune de Faa’a est la seule de Polynésie a avoir été proclamée Nuclear Free City lors de son élection en 1983.

Poursuivant, Monsieur Temaru précise que « Cook Island et Niue ont toutes deux une constitution qui leur est propre et qui plus est, est reconnue par leur ancienne puissance administrante en l’occurrence la Nouvelle Zélande. Le choix de leur libre association avec celle-ci résulte d’une décision démocratique prise par leurs assemblées législatives respectives après que la constitution néo-zélandaise ait été amendée. Les compétences détenues par ces deux pays sont d’ordre constitutionnel et sont sans commune mesure avec les nôtres. Ils ont la compétence de la justice, de la défense, de la monnaie, etc… nous, non !».

« Lorsque Maohi Nui sera libre et que sa voix sera totalement indépendante au sein du Forum, alors Oui ! Maohi Nui pourra accéder au statut de Membre à part entière du Forum». C’est par ces mots que le président Temaru fixe le positionnement du Tavini Huiraatira et de l’UPLD sur la question posée par les membres de la délégation du Forum.

« La Polynésie française ne doit pas servir de cheval de Troie à la France pour faire entendre sa voix au sein du Forum ! Dans une Polynésie française non-autonome où l’immigration, la loi électorale, la justice, les programmes éducatifs, le système monétaire, les relations internationales… sont contrôlés et verrouillés par la France, il serait maladroit d’élever la Polynésie au statut de « membre permanent ».

Monsieur Temaru affirme que « le vrai Président de ce pays est Monsieur François Hollande Monsieur Fritch n’assurant en fait que la présidence du Gouvernement de notre petite collectivité territoriale nichée au sein de la République. N’ayant pas toutes les compétences de notre propre développement en main, comment pouvons nous décemment participer, en qualité de « membre permanent » de ce Forum, aux décisions supranationales de cette instance tels que les accords ou traités internationaux qu’elle sera amené à prendre ? » 

Après le long débat qui s’en est suivi, les partis en présence ont convenu que l’ensemble de l’argumentaire technique développé plus en détails au cours de cette rencontre, fera l’objet d’un document final qui sera remis à Madame la Secrétaire générale avant son départ.

Pour conclure, M. Temaru a remercie l’ensemble des membres de la délégation d’avoir pris l’initiative de cette rencontre et ajoute d’un ton proverbial : « Only truth will set you free ! »

Puis, c’est par un copieux déjeuner traditionnel organisé dans le plus pur respect de la tradition maohi et offert aux membres de la délégation du Forum par le maire de Faa’a que cette rencontre a pris fin aux alentours de 13h30.

Télécharger l'article en PDF

Une pensée sur “Délégation du Forum: « Welcome to Maohi Nui ! » s’est exclamé le maire de Faa’a

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close