Délocalisé à Cahors, Edouard Philippe s’adresse aux provinces inquiètes

 

Il s’agit avant tout de rassurer: Édouard Philippe défend jeudi à Cahors la feuille de route de l’exécutif pour les territoires ruraux et les villes moyennes, qui se sentent souvent délaissés depuis le début du quinquennat.

La deuxième « Conférence des territoires » – le forum de dialogue entre l’Etat et les collectivités de l’ère Macron – se tient jeudi dans la préfecture du Lot, avec le gros de l’équipe gouvernementale: outre Édouard Philippe, treize ministres sont attendus.

Pour l’occasion, le chef du gouvernement, arrivé dès mercredi soir à Cahors, a mis en place une opération de « délocalisation » de son cabinet de Matignon, jusqu’à vendredi soir, dans le département rural du Sud-Ouest.

Revitalisation

Il doit notamment détailler le plan du gouvernement pour atteindre l’objectif du très haut débit partout en France à la fin du quinquennat, confirmé par Emmanuel Macron en juillet.

Après un round de discussions avec les opérateurs (Orange, Bouygues, SFR, Free…), il doit détailler comment tous les foyers français doivent pouvoir surfer à « bon débit » d’ici à 2020 et à très haute vitesse (au moins 30 voire 100 megabits/seconde) d’ici à 2022, notamment pour les 14 millions de foyers en zone rurale ou peu dense.

Edouard Philippe présidera ensuite la Conférence nationale des territoires (CNT), qui réunit près de la moitié du gouvernement avec les associations représentant…

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close