Dépôt d’un préavis de grève au CHPf

Face à la diminution de la dotation globale du Centre hospitalier du Taaone à hauteur de 600 millions de Fcfp en 2015, les organisations syndicales représentatives ont décidé d’un commun accord de déposer un préavis de grève , le mouvement étant effectif à compter du mercredi 11 février à minuit.

La réunion programmée vendredi après-midi avec le vice-président, Nuihau Laurey, en charge par ailleurs de la Santé, n’a visiblement pas suffi à rassurer les professionnels comme l’ensemble du personnel sur la pérennité de l’établissement.

Raison pour laquelle les protestataires ont été jusqu’au bout de leur démarche en promettant un certain nombre d’actions dont il est difficile de dire aujourd’hui si elles seront -ou non- massivement suivies.

En revanche, aucun commentaire du côté du gouvernement qui maintient sa position, à savoir que l’établissement de soins dispose de suffisamment de moyens pour garantir aux Polynésiens une bonne qualité de soins.

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close