Dérives sanctionnées dans la promotion des Raau Tahiti

Quelle place doit-on accorder à la médecine traditionnelle et à ses produits concoctés par des apprentis-guérisseurs …?

 

Le tribunal de Papeete a statué jeudi dernier sur le cas d’une personne qui faisait commerce de « Raau Tahiti » (médicaments tahitiens) censés soigner, selon ses dires, diverses pathologies dont la crise de goutte.

Quand bien même il s’agit là de l’exercice d’une pratique courante dans nos îles, le conseil de l’Ordre des pharmaciens a sollicité l’intervention de la justice pour faire cesser ce qu’il considère comme de la « publicité mensongère ». D’autant que le prévenu, et les faits ne sont pas contestés, avait vanté les mérites de son breuvage dans les colonnes d’un quotidien de la place…

Or, après analyse du produit, il s’avère que celui-ci était préparé tout simplement à base de fruits et de gingembre.

Au motif d’avoir abusé de la faiblesse des consommateurs, le mis en cause encourt une peine d’un an de prison avec sursis et le paiement d’une amende de 1 million de Fcfp.

Le jugement a été mis en délibéré au 30 avril prochain.

Quel que soit le degré de la condamnation qui sera prononcée, les pouvoirs publics, à commencer par le ministre de la Santé, serait bien inspirés à l’avenir de « légiférer » pour fixer les limites et les conditions dans lesquelles les adeptes de la médecine traditionnelle pourraient perpétuer leur savoir-faire en toute transparence.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close