Derrière l’omniprésence de la Syrie sur nos écrans radars, la Libye, l’autre menace tout aussi grave pour notre sécurité

Les regards sont tous braqués sur la Syrie et son contexte de guerre civile tragique. Pour autant, plus proche de chez nous, une autre guerre civile déchire la Libye depuis 5 ans. Après la mort de Kadhafi, le pays n’a pas su se reconstruire et constitue aujourd’hui un véritable terreau pour l’Etat islamique.

Atlantico : La situation catastrophique en Syrie concentre une majorité des regards médiatique, en France. Pendant ce temps, la situation en Libye évolue-t-elle ? Presque 5 ans après l’intervention française en Libye, quel bilan peut-on dresser de l’état du pays ?

Kader Abderrahim : Le seul bilan que l’on puisse dresser del’état de la Libye est catastrophique. Nous avons abattu un régime dictatorial, tué un dictateur, mais de ça ressort un chaos et un vide total. Les Libyens continuent à le subir : le pays est actuellement en situation de guerre civile, scindé entre deux gouvernements et deux parlements. La communauté internationale ne parvient pas à favoriser un accord politique entre les deux principaux belligérants, qui siègent soit à Tobrouk, soit à Tripoli.

A Tobrouk, le gouvernement est reconnu par la communauté internationale. Il est issu des élections de 2014 et composé de certains islamistes, des anciens du régime de Kadhafi, quelques modérés (plutôt libéraux). Face à eux, Tripoli accueille un gouvernement islamiste, clairement proche des frères musulmans. Ce gouvernement se désigne comme Fajr Libya, soit « L’aube (ou le réveil) de la Libye ». Ces deux points de vues apparaissent, par conséquent, très difficile à rapprocher. D’autant plus que chacun en a profité pour organiser ses élections législatives. Nous sommes donc mis face à deux légitimités, deux parlements et aucun n’entend céder sa place à l’autre.

A cela s’ajoute encore un peu plus de confusion avec l’implantation – depuis le milieu de l’année 2014 – de DAESH. L’Etat Islamique contrôle désormais un peu plus de 20% du (…)lire la suite sur Atlantico

Derrière l’omniprésence de la Syrie sur nos écrans radars, la Libye, l’autre menace tout aussi grave pour notre sécurité
Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close