Des bourses majorées pour promouvoir la filière digitale ?

 

Le ministre en charge du Numérique, Jean-Christophe Bouissou, a rencontré, vendredi, des représentants de la CCISM, du MEDEF et de l’association des professionnels du numérique (OPEN) à l’occasion d’une réunion de travail.

Le ministre a proposé aux professionnels de s’associer à sa démarche de construction d’un plan d’actions pour la transformation digitale de la Polynésie française, en s’appuyant sur le Schéma directeur d’aménagement numérique de la Polynésie française (SDAN), récemment examiné par le CESC et qui sera discuté prochainement par l’Assemblée de la Polynésie française, et sur les conclusions des travaux menés par l’Observatoire du Numérique en 2015. Ce projet, nommé « Smart Polynesia 2017-2023 », a pour objectifs principaux de présenter un plan d’actions partagé par tous les acteurs et d’offrir ainsi une visibilité sur les cinq prochaines années.

Les professionnels ont, quant à eux, présenté un projet d’étude visant à évaluer l’impact économique de la transformation digitale sur les principaux secteurs de l’économie polynésienne. L’objectif de cette étude est de mieux apprécier l’intérêt et la nécessité, pour les entreprises, de s’engager dans cette transformation digitale.

Par ailleurs, les problèmes de la formation et du déficit important de main d’œuvre locale dans le secteur du numérique ont été évoqués, faisant apparaitre ainsi l’urgence à faire mieux connaitre et à structurer un secteur en très forte croissance et en évolution constante.

Jean-Christophe Bouissou a en outre évoqué les projets qu’il envisage de soumettre prochainement à l’avis du conseil des ministres dont, notamment, une aide à la transformation digitale pour les entreprises ou encore la mise en place de bourses majorées pour les étudiants s’orientant vers la filière digitale.

Le ministre et les professionnels se sont accordés pour travailler ensemble sur ces sujets. Un comité technique sera prochainement formé. Il consacrera ses premiers travaux à la construction du plan d’actions conjoint puis à l’élaboration de propositions concrètes de mesures pour sa mise en oeuvre.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close