Descente policière anti-paka à Vaitavatava

Ce quartier social, qui longe le Cours de l’Union Sacrée à Papeete, est bien connu comme un lieu de trafic de cannabis autrement appelé « pakalolo » en Polynésie française.

 

Pour éviter justement que Vaitavatava ne devienne une zone de non-droit, les fonctionnaires de la DSP ont fait irruption ce jeudi matin aux alentours des 10 heures.

Une trentaine d’agents équipés et accompagnés d’un « chien renifleur » a passé le site au peigne fin. Ils n’ont pas mis longtemps pour mettre la main sur des boites de cannabis, des sticks avant de procéder à l’arrestation d’une personne.

La DSP n’est pas venue au hasard! Une longue période surveillance a été nécessaire avant d’arriver à ce flagrant délit en présence du commissaire, François Perrault.

Pour le patron de la Police nationale en Polynésie française, il est temps que cesse ce trafic et que ceux qui ont pris l’habitude d’en vivre, trouvent une activité plus légale. Quand bien même les intéressés se cantonnent dans l’argument selon lequel « Y’a pas de travail ».

Pour nombre d’entre eux, nous le savons bien: le problème n’est pas lié à l’état du marché du travail mais bien à leur employabilité au regard d’un niveau de connaissances insuffisant.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close