Deux conventions signées pour des dispositifs à Moorea et Teva i Uta

La ministre de l’Education, de la Jeunesse et des Sports, Christelle Lehartel, a signé, mardi matin, deux conventions.

La première, signée avec le ministre de la Santé, Jacques Raynal, la commune de Moorea et l’association Les Petits Princes d’Aimeho, consiste à donner une nouvelle dynamique aux actions de Santé engagées dans les écoles de la commune de Moorea/Maiao. Il s’agit ainsi d’encourager les projets et les sorties, avec en toile de fond le dispositif Ecole en Santé et ses dix actions comme fil conducteur tout au long de l’année scolaire.

Les dix actions du dispositif Ecole en Santé sont les suivantes : le respect des règles d’hygiène corporelle pour limiter la transmission de germes pathogènes, la qualité nutritionnelle à la cantine et au sein de l’établissement scolaire, l’aide à la lutte anti vectorielle, le tri des déchets, respecter et nettoyer l’espace public proche de son environnement, accueillir tous les enfants, valoriser et préserver le patrimoine culturel, pratiquer des activités physiques et enfin offrir une possibilité de soin en santé scolaire. L’Education et la Santé sont indissociables : on apprend mieux lorsque l’on est en bonne santé.

Partenariat entre la Protection judiciaire de la jeunesse et le CJA de Teva I Uta

Une seconde convention a ensuite été signée pour la mise en place d’un dispositif expérimental, un point d’accueil de la protection judiciaire et de la jeunesse au CJA (Centre des jeunes adolescents) de Teva I Uta. La convention a été signée par la ministre de l’Education, de la jeunesse et des sports, Christelle Lehartel, le ministre de l’Economie verte, maire de Teva I Uta, Tearii Alpha, et la direction de la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ).L’objectif de cette convention est de répondre à deux exigences de la politique éducative du Pays : veiller à ne laisser aucun élève au bord du chemin et veiller à ce qu’aucun jeune ne quitte le cursus scolaire sans avoir obtenu, à minima, un diplôme de niveau V, (type CAP), de qualification professionnelle.

Cette convention définit les modalités de partenariat entre le ministère de l’Education, de la jeunesse et des sports, la direction de la protection judiciaire de la jeunesse et la commune de Teva I Uta afin notamment d’assurer la prise en charge éducative de mineurs suivis par la justice, de permettre à ces jeunes en difficulté de participer à des activités et à des apprentissages durant leur temps de présence en CJA, en vue d’obtenir un socle de compétences minimales et de les accompagner vers une qualification professionnelle. Elle prévoit, en outre, de conduire auprès des élèves du CJA, des actions de sensibilisation et de prévention contre la délinquance juvénile.

La convention signée prévoit la mutualisation des moyens respectifs et définit les conditions d’organisation et de fonctionnement du point d’accueil de laPJJ, ainsi que de l’accueil des mineurs suivis par la justice, au sein des locaux du CJA. 

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close