Deux nouveaux Chevaliers dans l’Ordre de Tahiti Nui

 

Le président Edouard Fritch a élevé, lundi à la Délégation de la Polynésie française à Paris, Nini Topata-Barnouin et Jean-François Dubos au grade de Chevalier dans l’Ordre de Tahiti Nui.

Nini Topata-Barnouin a été distinguée « pour son dévouement et son énergie au service d’autrui » a tenu à souligner Edouard Fritch. En mai 1999, elle a ainsi été à l’origine de la création de l’association « A Tauturu Ia Na Paris ».

Elle a été vice-présidente, puis présidente durant dix années, de 2001 à 2011, de cette association qui s’occupe des patients polynésiens soignés en métropole. De surcroît, en mai dernier, elle est devenue présidente de l’association « Te Ramepa Ora », créée à la suite des intempéries qui ont touché Tahiti et Moorea.

Sympathique et émouvante cérémonie

Jean-François Dubos est, quant à lui, à la tête du service historique de la Défense et s’est notamment penché sur l’histoire des ordres des mérites et des décorations. Il a été amené à travailler sur plusieurs médailles, dont l’Odre de Tahiti Nui, à propos duquel il a publié un article en 2013 dans la revue européenne d’histoire des ordres et décorations. Il a mis en avant la spécificité et la symbolique très forte attachée à l’Ordre de Tahiti Nui, avec des influences provenant tout à la fois de la légion d’honneur et de l’Ordre national du mérite. « Par ces travaux, il a su mettre en valeur cette si belle distinction de la Polynésie française », a indiqué le Président.

Cette émouvante et sympathique cérémonie a eu lieu en présence d’Heremoana Maamaataiahutapu, ministre de la Culture, de la Sénatrice Lana Tetuanui, la Députée Nicole Sanquer, Christian Lechervy, Ambassadeur, représentant permanent de la France auprès de la communauté du Pacifique et du Programme régional océanien de l’environnement, et de Caroline Tang, Déléguée de la Polynésie française.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Une pensée sur “Deux nouveaux Chevaliers dans l’Ordre de Tahiti Nui

  • 14 décembre 2017 à 9 h 07 min
    Permalink

    Eé Gaston n’a pas été invité, c’est lui hoi qui a « crée » l’ordre de Tahiti Nui pas gentil Fritch

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close