Deux nouveaux emprunts conclus avec l’AFD pour des opérations d’investissement

 

Le vice-président de la Polynésie française, en charge de l’Economie et des Finances, Teva Rohfritsch, a conclu, vendredi, deux emprunts pour un montant global de 2,77 milliards Fcfp, auprès de l’AFD (Agence Française de Développement).

La signature a eu lieu avec Thierry Paulais, directeur de l’Agence AFD de Polynésie française. Ces crédits permettront à la Polynésie française de mener à bien les opérations d’investissement de la collectivité pour l’exercice 2017.

Ces emprunts ont été onclus pour une durée de vingt ans.

Le premier, d’un montant de 1,938 milliard Fcfp, a été signé au taux fixe annuel de 2% avec une date limite de mobilisation fixée au 31 octobre 2019. Le second emprunt, d’un montant de 835 millions Fcfp, bénéficie d’un taux bonifié à 0 %. Il est destiné au financement des projets à impact environnemental ou climatique du Pays. Sa mobilisation interviendra dans les quinze jours qui suivent la signature du contrat.

Avec ces deux nouveaux emprunts et les mobilisations à venir nécessaires au financement des opérations d’investissement d’ici le 31 décembre 2017, l’encours de la dette totale est estimé à 86,28 milliards Fcfp, dont 23,7 milliards Fcfp (27,4 % de l’encours) auprès de l’Agence Française de Développement.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close