Deux pièces de vaudeville jouées en octobre à la Maison de la Culture

Après la pièce de théâtre de John Mairai, « Tavi roi et la loi », jouée dernièrement, dans un tout autre genre, deux autres pièces de théâtre – du vaudeville cette fois – « La peur des coups » et « Feu de la mère de Madame » sont à découvrir au petit théâtre de la Maison de la Culture, à Papeete, du 4 au 21 octobre.

Rires et fous rires sont attendus pendant deux semaines, en octobre, avec deux pièces classiques du vaudeville, réalisées par Gérald Mingo et Jean Pierre Duval, son acolyte, et ce en coproduction avec la Maison de la Culture. Les pièces de théâtre ont été « revisitées » pour offrir aux spectateurs « deux scènes de ménages qui déménagent ».

« La Peur des Coups », de Georges Courteline, « dépeint avec malice et une certaine cruauté les rapports ridicules d’un couple », explique la Maison de la Culture. « C’est féroce, cocasse, écrit dans une langue très maîtrisée et ça fait rire… un peu jaune ! », souligne-t-elle également. Deux acteurs pour cette pièce: Thierry Latrobe et la journaliste de Polynésie1ère Jeanne Peckett-Pouira, qui monte pour la première fois sur scène.

Version locale

Quant à la version revisitée de « Feu la Mère de Madame », de Georges Feydeau, elle racontera l’histoire d’un jeune homme rentré tard du « bal des String Follies » et qui « va faire naître un vent de panique dans le fare où sa mégère de femme, dormait profondément ». Suivra une scène de ménage d’anthologie, où se mêleront un messager porteur d’une terrible nouvelle et une bonne mal réveillée, ce qui va bien entendu apporter encore plus de confusion sur scène.

Gérald Mingo en est à son 17ème spectacle sur la scène locale. Jean Pierre Duval, directeur de la chorale de l’Université de Polynésie française a, pour sa part, été chargé de l’adaptation des morceaux « qu’il a adapté avec finesse, amour et humour pour le Fenua ».

Les amateurs de pièces de théâtre auront aussi d’autres raisons de se réjouir dans les mois à venir. La Maison de la Culture prévoit ainsi des représentations de la pièce « Le fabuleux Noël de Jack et le haricot magique », d’après le conte de Joseph Jacobs, en décembre, puis du  » Malade Imaginaire » de Molière, en février et mars 2013, et enfin, du « Nouveau Clan des Veuves », adapté de la pièce à succès de Ginette Garcin, en mai 2013.

 

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close