Discussions au plus haut niveau entre la Polynésie et la Nouvelle-Calédonie

Dans le cadre des visites protocolaires organisées à l’occasion des Pacific Business Days, le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, s’est longuement entretenu mardi après-midi, avec son homologue du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, Philippe Germain.

Lors de leur entretien, les deux présidents ont évoqué le souhait du Secrétariat général du Forum des îles du Pacifique d’envoyer une mission d’observateurs lors des scrutins prévus cette année dans les deux territoires respectifs. Edouard Fritch et Philippe Germain n’ont pas émis de réserve sur cette demande.

Les deux présidents ont également discuté de la possibilité de la tenue d’un sommet France-Océanie, au cours de l’année 2018, et ce même si pour le moment aucune date n’a été arrêtée en raison notamment des échéances électorales en Polynésie française et en Nouvelle-Calédonie. Ils ont, en outre, abordé des problèmes de société, tel que le sujet de la délinquance.

Le président Philippe Germain a fait part au président Fritch des enjeux du référendum d’autodétermination de la Nouvelle-Calédonie prévu pour cette fin d’année. Le président du gouvernement de Nouvelle-Calédonie a exprimé la volonté de son gouvernement de maintenir le dialogue entre toutes les communautés de la société calédonienne, tout en s’inscrivant dans une démarche d’intégration régionale, au sein du Forum des îles du Pacifique.

Communiqué de la Présidence

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close