Disparition de J. Doom: le président de l’APF salue l’homme engagé contre les essais nucléaires

C’est avec émotion et tristesse que nous avons appris hier soir le décès de John Doom, à l’âge de 80 ans, des suites d’une longue maladie, écrit le président de l’assemblée de la Polynésie française.

Membre fondateur de l’académie tahitienne Te fare Vana’a qu’il dirigeait depuis 2012, M. Doom a toujours été un ardent défenseur de la langue tahitienne.

M. Doom était très engagé dans l’Eglise protestante maohi, en qualité de diacre tout d’abord puis à partir de 1971, en tant que Secrétaire général de l’Eglise protestante de Polynésie nouvellement indépendante des Missions protestantes de Paris. 

John Doom a surtout été un fervent combattant contre le nucléaire et était notamment le coordinateur national de l’association Moruroa e Tatou, association pour la reconnaissance des victimes des essais nucléaires, créée le 4 juillet 2001.

Au nom de l’ensemble des élus de l’assemblée de la Polynésie française, le président de l’assemblée de la Polynésie française adresse ses sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close