Disparition de la petite Maëlys : l’étau se resserre autour du principal suspect

Que s’est-il passé à Pont-de-Beauvoisin (Isère) entre le samedi 26 et le dimanche 27 août, jour de la disparition de la petite Maëlys.

Depuis cette nuit-là, la petite Maëlys est portée disparue. Jeudi 30 novembre, l’étau s’est une nouvelle fois resserré autour du principal suspect de l’affaire, Nordahl Lelandais, 34 ans, un ancien militaire qui nie toujours toute implication « avec une grande fermeté ».

En croisant téléphonie, bandes de vidéosurveillance et témoignages, les gendarmes ont pourtant établi une « chronologie précise » de la nuit, afin de reconstituer l’emploi du temps du suspect, ce qui met à mal la défense.

Ce samedi 26 août, le vin d’honneur d’un mariage bat son plein près de la salle des fêtes de Pont-de-Beauvoisin, 3 500 habitants.

Dehors, une tente de réception bleue est dressée, des guirlandes à fanions multicolores flottent dans l’air. Des enfants jouent avec les ballons. La température avoisine les 30 °C dans l’après-midi, et les 180 convives de la soirée sont habillés en conséquence : shorts, jupes et débardeurs. Dans la foule, lunettes de soleil sur le crâne et baskets blanches, Nordahl Lelandais arbore un sourire. Un verre vide à la main, il semble faire une blague à un ami, d’après un cliché publié par Paris MatchQuelques heures avant, il ne faisait pourtant pas partie des invités.

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close