Disparition de Maëlys: le principal suspect ne vacille pas

Il a réponse à tout et ce même si sa version ne convainc pas les enquêteurs. Près de trois mois après la disparition de Maëlys, lors de la fête de mariage à Pont-de-Beauvoisin, la petite fille de neuf ans, reste introuvable.

Nordahl Lelandais, un ex-militaire devenu éleveur de chien, a été mis en examen pour « enlèvement et séquestration ou détention arbitraire de mineur de 15 ans » au début du mois de septembre. Alors qu’une requête en nullité d’une partie de la procédure le concernant sera examinée ce mardi par la cour d’appel de Grenoble, l’homme de 34 ans ne vacille pas face à la justice.

A chaque élément apportant du crédit à la version des enquêteurs, le suspect oppose son histoire. Et ce malgré de nombreuses approximations et mensonges.

L’emploi du temps intrigant du suspect

C’est dans un premier temps ce qui avait attiré l’attention des enquêteurs. Lors de la soirée du mariage où la fête se déroulait à Pont-de-Beauvoisin, en Isère, le suspect a effectué trois allers-retours avec son véhicule.

Selon les dires de l’homme de 34 ans, il a effectué un premier aller-retour à 21h30 pour se rendre au domicile de ses parents, où il habite, pour voir si ses chiens vont bien. Nordahl Lelandais quitte une seconde fois la soirée de mariage pour aller chercher des bières. Il assure les avoir consommées avec un ami puis aurait repris le chemin de Pont-de-Beauvoisin…

Source: Yahoo Actualités

 

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close