Disparition de Rose Jonc: l’éloge funèbre prononcé par P. Howell

Au nom du président de la Polynésie française Edouard Fritch, le ministre de la Santé, Patrick Howell, a prononcé ce matin un éloge funèbre  en hommage à Rose Jonc, décédée dernièrement. En voici la teneur.

Monsieur Jonc,

A vos enfants, Christian, Hinano, Hubert, Pascal,

A vos petits-enfants,

C’est avec une très grande peine que j’ai appris le décès de Rose. C’est une dame que j’ai connu sur les bancs de l’assemblée de la Polynésie française, dans les soirées, dans un certain nombre d’occasions lors des évènements caritatifs. Rose est une vraie personnalité de notre pays. Elle est connue et reconnue pour son action et son dévouement à la communauté.

J’ai donc le souvenir d’une femme aimable, à l’écoute, très dévouée aux autres. J’appréciais également Rose pour sa droiture et son honnêteté. Ce sont sans doute des qualités héritées et amplifiées par son métier d’enseignante.

Etant accaparé par un agenda extrêmement chargé, je n’ai pas pu me rendre disponible pour être avec vos côtés ce matin. J’en suis réellement désolé.

Au moment où ces quelques lignes seront prononcées, je serai aux Iles Sous le Vent pour notamment poser la première pierre d’un futur collège – lycée. Au moment où nous poserons le parchemin dans le trou qui abritera ce document et qui sera recouvert, nous aurons également une pensée forte pour Rose car l’éducation des enfants, c’est aussi tout un grand morceau de la vie de Rose.

J’adresse donc tous mes sincères condoléances à monsieur Jonc, à leurs enfants et leurs petits-enfants. Je sais que vous avez perdu une maman d’une grande qualité. Je comprends votre douleur de ce moment et le grand froid qui imprègne votre cœur.

Rose qui a consacré une bonne partie de sa vie aux autres, le Seigneur reconnaîtra les bienfaits qu’elle a prodigués sur cette terre. Esaïe a dit « LE TOUT-PUISSANT te déchargera de tout fardeau, et IL ôtera le chagrin de ton cœur, pour te donner Sa Paix ; parce que SON NOM, c’est : PRINCE DE LA PAIX ».

 

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close