Réunion de sensibilisation des cadres et partenaires sociaux du groupe OPT

Une réunion de sensibilisation des cadres et partenaires sociaux du groupe OPT (Office des postes et télécommunications) s’est déroulée, mardi après-midi, à l’hôtel Intercontinental, à Faa’a. A cette occasion, le président Edouard Fritch, qui a également le portefeuille du numérique, s’est adressé aux personnes présentes et a détaillé sa vision de l’OPT et de ses filiales, soulignant au passage l’importance, pour le Pays, de la première entreprise publique polynésienne.

Mettant en exergue une performance industrielle et commerciale dégradée au fil des dix dernières années, le Président a regretté qu’il y ait eu peu de réactions internes volontaristes et responsables pour tenter de remédier à cette situation. Depuis l’ouverture à la concurrence qui se profilait depuis 2003, de nombreuses études ont pourtant été réalisées par l’OPT, a rappelé le Président.

Les préconisations qui en découlaient ne semblent avoir été suivies que très partiellement. Ce qui donne le sentiment que l’OPT et ses nombreuses filiales restent soit dans l’attentisme, soit dans un processus de réforme et d’organisation inachevé. Cette situation nécessite une véritable volonté de mettre en œuvre une profonde réforme et une évolution des esprits afin que des perspectives positives pour le groupe et ses clients se dessinent et se concrétisent.

Il est certain que l’économie numérique représente un levier économique pour l’économie de la Polynésie. L’OPT doit ambitionner de jouer le rôle de locomotive du numérique, a indiqué le Président. Il a ainsi fixé trois axes prioritaires :

–          optimiser la structure du groupe et clarifier les périmètres de chaque filiale et de la maison mère ;

–          améliorer la performance et la productivité pour consolider et augmenter la rentabilité du groupe ;

–          interagir avec les instances de régulation et avec les opérateurs tiers, pour mieux défendre les intérêts du groupe dans un marché régulé.

Le président a ajouté qu’il comptait sur la motivation des cadres de l’OPT, sur leur capacité de conception et de réflexion stratégique, pour relever les défis qui attendent cet établissement en 2015, et ce en améliorant les performances que ce soit dans le domaine commercial, économique, technique, juridique ou organisationnel.

2015-01-13-SEMINAIRE OPT (4)

Source: présidence

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close