Donald Trump à Kim Jong-Un: mon bouton nucléaire est beaucoup plus gros

« Le leader nord-coréen Kim Jong-Un vient d’affirmer que le ’bouton nucléaire est sur son bureau en permanence’ (…) informez-le que moi aussi j’ai un bouton nucléaire, mais il est beaucoup plus gros et plus puissant que le sien, et il fonctionne! ».

Le président américain Donald Trump a moqué mardi son homologue nord-coréen, alors que la Corée du Sud a appelé de ses voeux mardi à la relance des discussions avec Pyongyang.

Kim Jong-Un s’est servi de son adresse à la nation du Nouvel An pour répéter que son pays était un Etat nucléaire à part entière, avertissant qu’il avait en permanence à sa portée le « bouton » atomique.

Le dirigeant nord-coréen avait parallèlement fait une ouverture en direction du Sud en expliquant que Pyongyang pourrait participer aux jeux Olympiques d’hiver en Corée du sud. Les sud-coréens proposent effectivement de discuter de la participation de la Corée du Nord aux jeux de Pyeongchang et « d’autres questions d’intérêt mutuel pour l’amélioration des relations intercoréennes ».

Réouverture du canal de communication

Au lendemain de cette main tendue par la Corée du Sud, Pyongyang a annoncé dans la nuit de mardi à mercredi qu’il rouvrirait le canal de communication intercoréen à 7h30 heure de Paris. Le dirigeant nord-coréen a également « salué » le soutien apporté par Séoul à sa proposition de paix, a déclaré de son côté Ri Son-Gwon, chef du Comité nord-coréen pour la réunification pacifique de la Corée (CRPC), à la télévision officielle nord-coréenne.

Washington a d’ores et déjà rejeté mardi la perspective de négociations entre la Corée du Nord et la Corée du Sud comme un simple « rafistolage », avertissant que les Etats-Unis n’accepteront jamais une Corée du Nord dotée de l’arme nucléaire. Les Etats-Unis ne « prendront aucun entretien au sérieux s’il ne porte pas sur l’interdiction de toutes les armes nucléaires en Corée du Nord », avait indiqué l’ambassadrice américaine à l’ONU, Nikki Haley, avant les derniers tweets de Donald Trump.

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close