Dossier Nucléaire: message à tous les politiciens polynésiens

Dans un communiqué, le président de l’Association Tamarii Moruroa, Yannick Lowgreen, adresse un message clair aux politiciens polynésiens.

La commission d’enquête proposée par Edouard Fritch sur le nucléaire ne servira à rien et retardera encore l’avancée de ce dossier. Ce ne sera que perte de temps et d’argent.

Tous les politiciens polynésiens et les partis politique sont tous mêlés à ce dossier et ont en profité très largement du système à un moment ou un autre.

Ils parlent du nucléaire avant les élections puis, une fois élus, on ne les entends plus.

Nous demandons à tous ces partis de nous soutenir dans notre lutte pour la suppression de l’article 4 alinéas 2 de la loi Morin (concernant le risque négligeable) afin que plus de dossiers soit reconnus et que le CIVEN puisse changer sa méthode de travail; nous soutenir dans notre demande de reconnaissance de l’état Français par l’attribution du titre de reconnaissance dit TRN comme va le faire pour l’Algérie à partir du 01 octobre 2015 par l’attribution de 14.000 cartes de combattant et de titre de reconnaissance à tous ceux qui étaient présents pendant quatre mois en Algérie, y compris les vétérans du nucléaire.

Arrêtons de vouloir faire des enquêtes mais allons vers du concret et pour les intérêts de la Polynésie française afin que nous soyons reconnus non pas comme des Français entièrement à part mais comme des Français à part entière.

 

Télécharger l'article en PDF

7 pensées sur “Dossier Nucléaire: message à tous les politiciens polynésiens

  • 23 septembre 2015 à 21 h 15 min
    Permalink

    Où est le message ? Ce n'est rien que du vieux Chazal. On répète les mêmes trucs depuis des lustres. Il n'y a rien de nouveau et de constructif.

    Répondre
  • 24 septembre 2015 à 4 h 45 min
    Permalink

    On t’a pas attendu Lowgreen pour demander des comptes ,d’autres étaient déjà là bien avant toi, pour manifester contre et demander des comptes ,no teie nei oe ! Moruroa e tatou ,Henri Hiro , Oscar Temaru et bien d’autres anonymes …

    Répondre
  • 24 septembre 2015 à 4 h 46 min
    Permalink

    Sans oublier ceux qui ont fait couler le bateau Greenpeace….ah elle est belle la France

    Répondre
  • 24 septembre 2015 à 5 h 49 min
    Permalink

    Les personnels ayant séjourné sur les sites d’expérimentations nucléaires étaient autant exposés que certains militaires en AFN pendant les événements.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close