Droit de réponse de Louis Wane après l’annonce d’une perquisition

Nous publions ci-dessous un droit de réponse de Monsieur Louis Wane après l’article publié le 5 juillet dernier intitulé « Perquisition chez Louis Wane ».

Afin de rectifier les informations erronées publiées le 05 juillet 2018 dans l’article de Polynésie 1ère et dans un souci de transparence, Monsieur Louis Wane, personnellement désigné, a souhaité y répondre.

Le siège des sociétés de Monsieur Louis Wane a bien fait l’objet d’une visite des agents de la Sécurité Publique le 05 juillet 2018. Celle-ci visait à récupérer et prendre connaissance de documents permettant de justifier la licéité de certaines opérations, qui n’avaient aucun lien avec le rachat par le groupe HNA Tourism des hôtels Hilton de Moorea et Saint-Régis de Bora Bora.

Des documents demandés ont d’ores et déjà été communiqués et d’autres sont en cours de communication auprès des enquêteurs. Ils permettront ainsi de confirmer la licéité des opérations visées.

L’article ci-dessus désigné n’est basé sur aucun fondement et ne relate en aucun point l’objet de la visite des agents de la Sécurité Publique.

Monsieur Louis Wane, qui le déplore, tient, par ce droit de réponse, à rétablir la réalité des faits.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close